Bladetec se lance dans l’industrie minière avec de mystérieux ASIC de 43 TH/s

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Après avoir équipé la Police de la ville de Londres, National Grid (l’équivalent de GDF en Angleterre), l’OTAN ou encore le ministère de la Défense anglaise, le fournisseur d’équipements informatiques britannique Bladetec veut se lancer dans le minage. La société souhaite devenir le leader en Europe et la première société protégée par les lois du Royaume-Uni.

Pour y arriver, Bladetec cherche 10 millions de livres (~11,43 millions d’euros) d’investissements pour financer le projet. Même si l’idée de monter une « ferme » de minage n’est pas nouvelle, l’approche de Bladetec se veut écolo. En effet, les machines opéreront sur une superficie de 325 m² à Londres, Surrey et Suffolk, uniquement avec de l’énergie renouvelable.

Cependant, un point reste assez intrigant dans l’annonce du projet. Ils affirment vouloir « acquérir 1000 ASIC tournant chacun à 43 TH/s ». Les meilleurs ASIC Bitcoin connus à ce jour sont le Halong Dragonmint T1 à 16 TH/s et le renommé Antminer S9 de Bitmain à 13.5 TH/s. Si cette information se révèle vraie, ces mystérieuses machines de 43 TH/s doivent certainement déjà être en production, voire en fonctionnement chez un fabriquant sans qu’on le sache.

Les mystérieux ASICs de 43 TH/s
Les mystérieux ASICs de 43 TH/s

Sources : envestors.envestry || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

2 Commentaires

  1. “uniquement avec de l’énergie renouvelable.”

    D’abord, SVP, ecrivez ÉLECTRICITÉ et non ÉNERGIE. Cette différence est cruciale dans la comprehension de la place de l’énergie dans notre société. Oui, car je voudrait rappeler que l’électricité représente seulement 20% de la consommation mondiale d’énergie…Et les ENR électriques hors hydraulique c’est 3% …même avec le parc de 100 GW d’éolovoltaique germanique.
    L’électricité est une énergie FINALE, ce qui signifie que personne ne branchera son mineur/ASIC dans la terre pour le faire tourner. L’électricité ne sort pas directement du sol ou du sous-sol, mais est produite avec des ressources majoritairement fossiles dans le monde, ET spécialement Angleterre comme dans tous es pays du nord et les 3/4 de l’Europe…Sauf en Scandinavie ou le nucléaire a toute sa place.
    Donc, pas de minage la nuit les jours sans vents, et pas tous les mineurs en même temps …
    Sinon, avec le greenwhashing, connecté au réseau, c’est simple mais c’est du GREENWASHING et RIEN D’AUTRE !
    Combien on parie que la majorité du courant utilisé ne sera pas éolovoltaique mais GAZEUX (ou pire !?)?
    https://www.electricitymap.org/?wind=false&solar=false&page=country&remote=true&countryCode=GB

    Une peu comme les offres de gaz repeintes en vert de GDF,, ah non pardon de Engie…
    ET EDF, son concurrent a bien été obligé de faire pareil.

    Je conseille a ceux qui voudraient savoir d’où sort tout ce courant vert apparu comme par miracle très récemment a travers des offres marketing douteuses de chercher comment ils ont fait pour en avoir autant a si peu chère. Pour le prix, regardez bien vos factures, et notamment la ligne CSPE fourre-tout qui dépasse les 30% de vos factures électriques.

    Enfin, pour ceux qui viendraient nous affirmer que la France est en retard, je leur répondrai que nous sommes en avance de ne pas avoir fait ces grosses conneries de gaspillage financier et matériel trop tôt ! D’ailleurs nous avons bien fait, puisque les prix ont drastiquement baissés comme on me le fera remarquer.
    Ce qui m’ennuie, c’est que certains idéologues jusqu’au-boutiste refusent de reconnaitre les faits chiffrés et vérifiables par plusieurs rapports d’agences nationales et internationales : l’éolovoltaique alourdit déjà massivement nos importations de combustibles fossiles (donc notre déficit commercial) et accessoirement nos émissions de GES…
    Les anglais, eux, ont du pétrole et du gaz en mer du nord. Sauf que leur “réserves prouvées” extractibles a “un cout acceptable” diminuent et que ça commence a se faire sentir les hivers très froids et longs. D’ou leur relance du nucléaire pour le renouvellement de parc de production électrique.

  2. “Ce qui m’ennuie, c’est que certains idéologues jusqu’au-boutiste refusent de reconnaitre les faits chiffrés et vérifiables par plusieurs rapports d’agences nationales et internationales : l’éolovoltaique alourdit déjà massivement nos importations de combustibles fossiles (donc notre déficit commercial) et accessoirement nos émissions de GES…” > a cause de leur intermittence (15% de rendement pou le solaire PV et 20% pour l’éolien en France). Donc du thermique a flamme ou nucléaire prend le relais le reste du temps. C’est vérifiable sur ces presque deux décennies.

    L’idéologie verdâtre n’a pas triompher des lois NATURELLES /UNIVERSELLES de la science physique.

    Et pis c’est tout !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici