Du mitard au minage de Bitcoin – un directeur de prison mine du BTC illégalement

Mineurs en uniforme rayée – Aucune barrière, même les murs d’une prison, ne peut apparemment arrêter le développement du minage de bitcoin (BTC). Les autorités russes enquêtent sur une installation de minage en milieu carcéral.

Du bitcoin en psychiatrie : un directeur de prison mineur dans l’ombre

Un directeur adjoint de la prison de Butyrka dans le district de Tverskoy à Moscou en Russie, est actuellement sous le coup d’une enquête. Il est soupçonné d’être à l’origine d’une installation de minage clandestine implantée dans les locaux d’un établissement psychiatrique géré par la prison.

Le directeur et ses collègues auraient installé cette ferme de minage en novembre 2021. Cette dernière aurait fonctionné jusqu’en février 2022. Elle aurait consommé environ 8 400 kW d’électricité. Cette consommation à la charge du gouvernement représente une facture dépassant les 62 000 roublesenviron 1 000 $.

Le directeur adjoint est donc accusé d’avoir mené des « actions qui dépassent clairement son autorité, violant les intérêts légalement protégés de la société ou de l’État d’une manière significative ».

Le minage de cryptomonnaies offre ainsi un revenu alternatif attrayant aux résidents des pays subissant une inflation particulièrement élevée, ou ceux comme la Russie qui sont visés par des sanctions minant son économie.

>> Soutenez vos projets DeFi préférés avec les enchères parachains de Polkadot sur Kucoin Earn (lien affilié) <<

Minage de cryptomonnaies en Russie : retour sur un cadre évolutif

Les autorités russes font la chasse aux exploitations de minage illégales. Mais les législateurs du pays conscients des revenus importants générés par le minage de cryptomonnaies, veulent élaborer une réglementation ne pénalisant pas le secteur.

Une déclaration officielle des autorités en mars 2022 laissait alors présager une légalisation prochaine du minage du bitcoin.

Cette réglementation sur le secteur vient d’ailleurs de connaître des avancéesce qui est une bonne nouvelle – mais avec des modifications revenant sur des avantages promis aux mineurs – ce qui est une mauvaise nouvelle.

Le nouveau projet de loi « sur l’exploitation minière en Fédération de Russie » date du 20 mai 2022. Il ne contient pas de sections concernant l’obligation pour les mineurs de s’inscrire dans un registre spécial.

Il est également revenu sur les promesses d’amnistie fiscale pour les mineurs, pendant la première année d’enregistrement.

Cette amnistie s’appliquait au dédouanement du matériel de minage, aux bénéfices réalisés avant l’adoption de la loi. Elle concernait également les éventuelles violations des limites strictes des transferts d’argent à l’étranger.

Le département juridique de la Douma a critiqué ces dispositions en faveurs des mineurs qui pourraient « éventuellement entraîner des coûts sur le budget fédéral ».

Même les lieux les plus insolites peuvent donc abriter une installation de minage. L’extraction de bitcoins a même une place prépondérante dans ce pays qui l’a pourtant bannie.

Envie de générer un revenu passif sur la DeFi, mais son aspect complexe vous freine ? Automatisez vos ordres avec le Trading Bot de Kucoin. Créez facilement votre stratégie ou copiez celles des meilleurs traders de la plateforme. Il ne vous reste plus qu’à apprécier votre temps libre loin de vos écrans. Qu’attendez-vous pour vous inscrire (lien affilié) ?

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour