Bitcoin : le Salvador va distribuer 117 millions de $ de BTC à ses citoyens

Durant la mania des ICO, bon nombre d’entre nous furent à l’affut du dernier airdrop en vogue permettant de faire une plus-value sans effort. Maintenant, les airdrop ne sont plus l’apanage d’obscurs projets aux fondamentaux douteux, et les États se lancent aussi dans cette pratique. Dans la nuit du 25 juin, Nayib Bukele a annoncé un airdrop national pour l’ensemble des Salvadoriens ayant créé un compte sur le nouveau wallet Bitcoin du pays. Une avant-première du déploiement de l’infrastructure nécessaire à la reconnaissance du statut de monnaie ayant cours légal pour Bitcoin, d’ici moins de trois mois.

Un airdrop à la cool… mais pas que !

Dans son allocution, le président du Salvador a affirmé que le gouvernement va distribuer gratuitement 30 $ de Bitcoin à chaque citoyen adulte du pays. Selon le dernier recensement, il y aurait 4,5 millions de Salvadoriens ayant plus de 18 ans. Par conséquent le gouvernement devra acheter pour près de 130 millions de dollars de Bitcoin afin de réaliser son airdrop national.

Président Nayib Bukele dévoilant la campagne de don en Bitcoin nationale  au titre de laquelle les salvadoriens recevront 30 $ en Bitcoin
Président Nayib Bukele dévoilant la campagne de don en Bitcoin nationale

Selon l’analyste on-chain Willy Woo, cet afflux d’utilisateurs augmenterait la base d’utilisateur de Bitcoin d’environ 2,5 %. Les données du dernier recensement sont jugées inexactes par certains analystes qui estiment que la population adulte du pays serait de près de 6 millions de personnes. Les chiffres exacts sont difficiles à trouver, mais Statista montre qu’en 2019, la population âgée de 15 ans et plus comptait pour plus de 4,72 millions d’individus. Par conséquent, deux ans plus tard il semble que la population adulte soit plus proche de 4 millions de personne que de 6 millions.

Aperçu de l'identité graphique du wallet du Salvador "Chivo" dévoilé le 25 juin 2021 par le président Nayib Bukele
Aperçu de l’identité graphique du wallet du Salvador

Afin de pouvoir bénéficier de cette distribution de bitcoins, les Salvadoriens devront installer le nouveau wallet dévoilé par Bukele lors de son allocution : Chivo. Le terme à de multiples significations en Amérique latine, mais en argot salvadorien Chivo est un adjectif mélioratif synonyme de « cool ».

« L’application fonctionnera partout ou il y a une connexion cellulaire, et vous n’aurez pas besoin d’un forfait mobile pour y accéder. »

Nayib Bukele, président du Salvador

Notons également que l’application permettra de payer en bitcoin via le Lightning Network et la solution proposée par Strike, mais que les récipiendaires de ces paiements pourront décider de recevoir lesdits paiements en dollars… ou de les conserver en bitcoin. Si l’hypothèse de l’utilisation de l’USDT comme base dollarisée avait un temps fait les gros titres, elle a depuis été battue en brèche par Jack Mallers, le patron de Strike : la société a annoncé avoir passé des accords avec certaines des plus grandes banques du Salvador pour n’utiliser que de véritables dollars.

Un revirement qui peut être perçu positivement – débarrassant le projet de l’aura d’opacité liée au Tether (USDT) – mais qui pose d’autres questions selon certains spécialistes, notamment vis-à-vis du contrôle que le gouvernement salvadorien pourrait être tenté d’exercer sur la convertibilité du bitcoin depuis et vers le dollar au sein de ces wallets « nationaux ».

La loi sur le bitcoin du Salvador a été adoptée il y a environ deux semaines, mais la loi qui reconnaît le BTC comme monnaie légale dans tout le pays entrera en vigueur le 7 septembre. Cette initiale est déjà saluée partout dans le monde, cependant, le Fonds Monétaire International (FMI), tout comme l’opposition du président émet des doutes quant à la pertinence de cette nouvelle législation.

Thomas G.

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour