Bitcoin, futur de la DeFi ? Ils lèvent 6,5 millions de $ pour une idée qui vaut de l’or

On n’arrête plus ni la finance décentralisée ni les capital risqueurs avides de rendements délirants : la startup Interlay vient d’annoncer une levée de fonds de 6,5 millions de $. Mais Interlay ne se présente pas comme une énième blockchain dotée d’un nouveau consensus censé révolutionner le monde, le tout en se parant de noms plus ronflants les uns que les autres. Non, la société se spécialise dans l’interopérabilité, et son objectif est tout particulier : dépasser le simple futur multichaines pour intégrer Bitcoin comme nouveau standard de cette DeFi naissante.

Bitcoin, nouvel étalon-or pour la DeFi ?

Comme nous l’apprend CoinTelegraph, la startup Interlay vient donc de lever 6,5 millions de dollars. Pour cette fois, nous retrouvons DFG Capital dans le rôle du capitaliste balançant des pelletées de billets au feu, dans l’espoir de se faire une place au soleil de la nouvelle DeFi émergente.

Bitcoin interconnecté à des éclairs

Interlay a donc un objectif : intégrer Bitcoin à la DeFi, notamment celles prenant place sur les blockchains Ethereum et Polkadot. Pour ce faire, la société a imaginé émettre une nouvelle version de bitcoins tokénisés, les InterBTC. Ces bitcoins tokénisés seraient collatéralisés grâce à de véritables bitcoins et fonctionneraient d’une façon relativement analogue à d’autres versions déjà bien implantées, comme renBTC ou wBTC par exemple.

>> Rentrez en avant-première sur des projets prometteurs sur Ascendex <<

Un projet qui fera quand même convulser les allergiques aux shitcoins

Dans le détail, même si ce dernier n’est pas encore totalement connu, ces fameux InterBTC seraient également convertibles en autres cryptodevises et en un stablecoin-maison. Cette vision de la DeFi ne surprendra pas mais fera lever plus d’un sourcil interrogateur : si les InterBTC sont présentés comme des actifs collatéralisés par de véritables BTC, mais que dans les faits la collatéralisation devient plus liquide et floue en intégrant d’autres actifs, tout utilisateur du service devra garder à l’esprit que 1 InterBTC ≈ 1 BTC… De quoi laisser tout un champ de possibles regrets en cas d’incidents, dont la DeFi reste très coutumière.

Bitcoin, le futur de la DeFi ? Bien malin qui pourra le dire !

Soutenu par Web3 Foundation, Interlay dit vouloir profiter de cette levée de fonds pour s’étendre à de plus en plus de marchés, mais aussi agrandir son équipe – pour le moment composée de 15 personnes.

Pour les bitcoiners curieux de la DeFi, mais refusant de toucher le moindre shitcoin avec un bâton – quand bien même il rémunérerait à 500% APY – , rappelons qu’il reste la solution Atomic.Finance : initialement développée sur Ethereum et soutenue par Morgan Creek et ConsenSys, cet outil finalement designé sur Bitcoin vous permet de placer vos bitcoins sous séquestre au sein de contrats intelligents (plus précisément des discreet log contracts) et de récupérer un rendement en bitcoin sur ces bitcoins, le tout on-chain et sans intermédiaire.

Les jours se suivent et se ressemblent donc au pays de la DeFi et des cryptomonnaies : les fonds aux poches trop pleines ne savent plus où parier leur argent, et de nouveaux acteurs en profitent pour tenter de se tailler la part du lion.

Si vous êtes parmi les 400 premiers à parcourir ces lignes, ne ratez pas l’occasion de récupérer un airdrop de 5$ offerts pour toute inscription sur la célèbre plateforme Ascendex ! Cette prime de bienvenue se cumule avec une réduction de 10% sur vos frais de trading !  (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site).

Grégory Guittard

Directeur de publication du JDC, Bitcoin Bricoleur, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

Recevez un condensé d'information chaque jour