La Belgique va vendre des bitcoins aux enchères

Ils sont à vous – Il se trouve des situations où les autorités policières saisissent des cryptomonnaies, certaines ayant même avec le temps décroché de beaux jackpots en bitcoins. Ce sera désormais aussi le cas du gouvernement fédéral belge, qui a fait appel à une société spécialisée dans la gestion d’enchères pour vendre les bitcoins saisis par ses services de police.

Des bitcoins bientôt « adjugés, vendus ! »

C’est Wilsons Auctions, spécialiste des enchères au Royaume-Uni et en Irlande, qui a annoncé ce 6 mars qu’elle allait organisé la vente de 110 000 euros de bitcoins saisis, pour le compte du gouvernement de Belgique.

Les enchères, qui auront lieu à partir du mardi 24 mars prochain, se dérouleront sur une durée de 24h dans la succursale de Dublin du groupe, ainsi qu’en ligne sur Internet. Les bitcoins seront répartis dans 27 lots composés de 0,25, 0,5 et 1 BTC.

Extrait illustrant deux des lots mis aux enchères par le gouvernement belge – Source : Wilsons Auctions

Des lots de cryptos issues de forks de Bitcoin seront également vendus lors de ces enchères, en l’occurrence Bitcoin Cash (BCH) et Bitcoin Gold (BTG).

Formation accélérée pour les acquéreurs

« Wilsons Auctions est ravi de tenir sa prochaine vente aux enchères de bitcoins saisis par les forces de l’ordre (…) Ce format s’est avéré populaire auprès de nos clients, qui peuvent acheter des cryptomonnaies auprès d’une maison de vente aux enchères établie et de confiance, au lieu d’utiliser des plateformes d’échanges en ligne (…) Nous offrons des conseils tout au long du processus, ce qui signifie que les nouveaux venus dans le monde de la cryptomonnaie, aussi bien que les investisseurs expérimentés, peuvent tous participer sur un pied d’égalité », Mark Woods, responsable du recouvrement des actifs chez Wilsons Auctions

Et effectivement, outre ses 80 années d’expérience dans les ventes aux enchères, cette société d’enchères semble s’être taillée une petite spécialité dans les cryptoactifs ces derniers mois.

Car ce n’est en fait pas la toute première enchère de ce type qui est menée par Wilsons Auctions. En effet, une première vente avait vu des enchérisseurs de plus de 90 pays se battre pour acquérir 315 bitcoins issus de saisies judiciaires, ainsi qu’une autre vente aux enchères de la cryptomonnaie anonyme Monero (XMR) en janvier dernier, qui avaient cette fois été saisis par la police britannique.

En ces temps où les gouvernements tendent à serrer la vis en ce qui concerne les cryptomonnaies, il est intéressant de voir que la plupart ne crachent quand même pas dans la soupe : une bonne affaire reste une bonne affaire, qu’on reconnaisse à Bitcoin une valeur réelle… ou non !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour