Arnaques, fraudes et hacks : les pires pertes en Bitcoin

Trading du CoinTrading du Coin

L’univers des cryptomonnaies est encore jeune et peu régulé. C’est également l’un des investissements les plus lucratifs jamais vu. Ces deux facteurs combinés font des devises digitales des cibles de choix pour des personnes mal intentionnées. Hack, arnaques, fraudes… Petite rétrospective de certaines des pires pertes en Bitcoin.

1 – Mt Gox

Perte estimée – entre 850 000 et 650 000 BTC

L’affaire Mt Gox aura fait couler beaucoup d’encre, et pour cause : ce sont plus de 850 000 BTC qui auront disparu entre 2011 et février 2014.

Tout a commencé en septembre 2011, lorsque le wallet en ligne de MtGox fut piraté. Une copie du fichier wallet.dat a été dérobée, et le pirate informatique s’est régulièrement servi dans le wallet de la plateforme d’échange. Le piratage est dévoilé au grand jour début 2014, et Mt.Gox est contraint de fermer le 25 février 2014. En mars de la même année, l’entreprise signe officiellement sa déclaration de banqueroute.

Certains fonds avaient été transférés vers la plateforme BTC-e, d’autre transitaient à travers divers wallet. Parmi les comptes destinataires, le nom d’Alexander Vinnik est souvent apparu.

À l’origine supposé être un pseudonyme, Alexander Vinnik fut arrêté en Grèce courant 2017. Condamné à 12 millions de dollars d’amende, il est ensuite condamné a l’extradition aux États Unis ou il encourt jusqu’à 55 ans d’emprisonnement dans une prison fédérale. Son avocat à récemment fait appel à cet extradition, sans succès.

2 – Bitcoin Saving and Trust

Perte estimée – 150 000 BTC environ

Le premier Ponzi «officiel» de l’univers Bitcoin aura réussi à soulager ses investisseurs de quelque 146 000 BTC (plus de 2 milliards de dollars au cours actuel). Le système était simple et absolument typique d’un Ponzi. Vendu comme un fond d’investissement, Bitcoin Savings and Trust (BSaT) promettait des taux d’intérêts journaliers de 1% aux utilisateurs stockant leurs Bitcoin dans le « fonds ». Évidemment, comme dans tout schéma pyramidal, seuls les premiers venus ont vu des profits s’accumuler. En effet, les fonds des nouveaux venus servaient à payer les bénéfices des anciens.

Lancé en novembre 2011, de nombreux utilisateurs ont commencé à exprimer des doutes à compter de juillet 2012. Pourtant, de nouveaux clients ont continué à affluer, jusqu’au 17 Aout. Ce jour, Trendon Shavers – le fondateur connu sous le nom de pirateat40 annonce la clôture du site et disparaît de la toile. 700 000 BTC auront servi à financer ce Ponzi, et environ 150 000 disparaissent dans les poches de Shavers.

Un an plus tard, la SEC enregistre une plainte contre Shavers, et ce dernier est finalement jugé en 2016. Trendon Shavers sera condamné à 18 mois de prison et plus de 40 millions de dollars en accumulant les diverses amendes.

3 – Bitfinex

Perte estimée – 120 000 BTC (entièrement remboursés)

Bitfinex est un exchange basé à Hong-Kong et était, à l’époque, le principal exchange Bitcoin. Le 2 août 2016, un communiqué officiel de Bitfinex annonce le hack de plus de 120 000 BTC. Le marché réagit dans la foulée, et le prix du Bitcoin chute de 20% en quelques heures.

De nombreux comptes utilisateurs sont vidés, et c’est l’équivalent de 70 millions de dollars (119 756 BTC à l’époque) qui disparaissent.

En réaction à ce hack, et pour rembourser tous ses utilisateurs, Bitfinex crée les BFX tokens, qui serviront a rembourser tous ses clients avec une perte de 36%. À compter du 11 Avril 2017, la totalité des victimes ont été remboursées.

Mentions honorables :

MyBitcoin – 78 739 BTC

MyBitcoin était l’un des premiers eWallet pour Bitcoin. Le site est devenu inaccessible à partir du 29 juillet 2011. Quelques jours après, MyBitcoin annonçait que 51% des bitcoins en sa possession avaient été dérobés.

Linode – plus de 45 000 BTC

Linode est une entreprise proposant la location de serveurs virtuels afin d’héberger des sites ou autres plateformes. Profitant d’une faille de sécurité, des individus mal intentionnés ont dérobé des bitcoins à divers clients de Linode. Aucune donnée précise sur les montants et victimes des vols ne circulent, on aura en effet jamais retrouvé le pirate à l’origine du vol. Cela dit, il est estimé que Bitcoinica y ai perdu au moins 40 000 BTC, 3 000 BTC pour Bitcoin.cx et 4 BTC pour Bitcoin faucet.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : BitcoinTalk ; Coindesk

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Cryptorebel
Invité
Cryptorebel

Gros oubli de Cryptsy !

trackback

[…] étatiques désirent que les échanges de monnaies numériques se fassent en toute légalité et sans fraude. Voici un condensé de ces déclarations dans votre minute régulation de la semaine. Bonne lecture […]