CRYPTO 101 : Comment est déterminé le prix du bitcoin ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Après avoir atteint son cours le plus bas le 6 février à 6094$, le prix du bitcoin rebondit fortement (autour de 9000$ à l’heure où j’écris ces lignes). Les altcoins suivent le mouvement avec une très forte progression du top 100. La capitalisation totale du marché des cryptomonnaies est remontée à 445 milliards de dollars, ayant recouvré plus de 166 milliards en quatre jours.

Source : Coinmarketcap

Cette baisse a fait paniquer de nombreux investisseurs, notamment ceux qui sont rentrés récemment et qui assistent pour la première fois à une chute du marché.

HODL !!

Nous voyons ce mot partout en période de baisse. Non, ce n’est pas une faute de frappe. Ce terme est apparu sur le forum Bitcoin en 2013 dans une discussion intitulée « I AM HODLING ». Il est couramment admis que cela signifie “Hold on for dear life”, « Accroche toi comme à ta vie ».  Pourquoi alors s’accrocher lorsque le marché baisse ? Cette situation a mis en évidence le manque de connaissances sur les mécanismes de marché du grand public qui a souvent vendu à perte. Pour répondre à la question précédente, nous allons regarder la situation générale du marché et tenter de dissiper un peu de flou en expliquant la façon dont un prix est déterminé.

État du marché

Nous pouvons constater à travers les courbes que le même mouvement se répète depuis plusieurs années : une montée en décembre suivie par une baisse en janvier.


La courbe de progression du Bitcoin en décembre était parabolique et avait donc peu de chance de tenir sur la durée. Plusieurs facteurs ont été responsables de cette formidable hausse :

–        Médiatisation du bitcoin

Tous les jours, des articles dans les médias du monde entier annonçaient un nouveau ATH (All Time High, plus haut historique) pour le Bitcoin. Des « experts » étaient invités tous les jours sur les plateaux télé, faisant une surenchère continue dans leurs prédictions (Bitcoin à 1 million $ !).

–        Entrée massive des investisseurs particuliers 

Cette publicité permanente a attiré des millions de personnes sur les plateformes d’échange. Le nombre d’inscriptions par jour était tellement élevé (100 000 inscriptions par jour annoncées sur certaines plateformes) que les plateformes d’échanges principales (Coinbase, Kraken, Binance…) ont suspendu les inscriptions ou fortement allongé le temps nécessaire à la vérification des informations d'identité.

–        Manque d’éducation des nouveaux

Il est important d’expliquer ici la signification du terme FOMO que nous utilisons régulièrement. FOMO signifie en anglais Fear Of Missed Opportunity (Peur de manquer une opportunité). A force d’entendre tous les jours à travers les médias que le Bitcoin allait atteindre 1 million de dollars, les nouveaux entrants n’avaient qu’une idée en tête : sauter dans le train à tout prix avant que celui-ci ne parte sans eux. C’est dans ces conditions où le cerveau se met en veille et les prix explosent. Cette hausse des prix ne s’appuyait ni sur des évolutions techniques ni sur une adoption massive des cryptomonnaies. C’était de la pure spéculation.


illustration du FOMO

Comment est déterminé un prix ?

Le prix des cryptomonnaies a une énorme volatilité. Un raisonnement applicable aux échanges en bourse traditionnels ne tient pas ici. Une des raisons est que 99% des 1516 cryptomonnaies sur le marché ne possède pas la technologie dont ils font la promotion. Nous ne sommes encore qu’au début de la révolution blockchain. La capitalisation des cryptos représente surtout le potentiel et la confiance que les investisseurs leur accordent. Le marché est extrêmement spéculatif ; Nous sommes dans une bulle comme l’était Internet dans les années 2000. Parler de bulle n’est pas forcément négatif : c’est une étape nécessaire pour apporter de l’argent au secteur et aux projets sérieux qui ont besoin de ces financements. Le meilleur moyen de tirer profit de la situation est tout d’abord de comprendre cette situation.

Lorsque le prix du Bitcoin plonge comme il l’a fait en début de semaine, nous pouvions entendre régulièrement que « les investisseurs retiraient tout leur argent ». Ce n’est pas tout à fait ça. Et si je vous montrais que dans l’absolu, 1 seul dollar peut suffire à faire bouger tout le marché ?

Qu’est-ce que le prix ?

Le prix est un point d’équilibre, pour un marché, entre l’offre et la demande comme illustré sur le graphique suivant.

Profondeur du marché, source : GDAX

Nous avons en vert les ordres d’achat et en rouge les ordres de vente. Sur ce graphique, le point d’équilibre est à 8974,745.

Dans notre exemple nous prendrons 10 000$ pour que ce soit plus simple. Cela signifie que lors de la dernière vente, le prix était de 10 000$ pour 1 bitcoin.

  • Du côté vendeur, nous avons 1 ordre de vente pour 1 BTC tous les 1 000$, de 11 000$ jusqu'à 99 000$.
  • Du côté acheteur, nous avons 1 ordre d’achat pour 1 BTC tous les 1 000$, de 9000$ à 1$.

Si vous voulez acheter 1 bitcoin, deux options se présentent à vous :

  • Vous êtes patient et souhaitez obtenir un meilleur prix. Vous surpassez le meilleur prix d’achat actuel (par exemple 9001$) et vous attendez qu’un vendeur l’accepte.
  • Vous voulez acheter rapidement et acceptez le prix de vente le plus bas à 11 000$.

Dans le premier cas, le prix ne bouge pas.

Dans le second cas, vous avez fait bouger le point d’équilibre. Le prix est maintenant à 11 000$, le meilleur prix d’achat à 10 000$ et le meilleur prix de vente à 12 000$. Tant qu’aucune offre ne vient correspondre à ces prix, le prix reste à 11 000$.

Jetons un œil à la capitalisation du BTC. Il y a actuellement 16 855 962 BTC en circulation.

Situation initiale 16 855 962 * 10 000 = 168 559 620 000$
Situation finale 16 855 962 * 11 000 = 185 415 582 000$
+ 16 855 692 000

 

Avec vos 1000$, vous avez fait monter la capitalisation du BTC de 10%, soit 16 855 962 000$. Pas mal non ? Laissez-moi vous montrer comment faire encore mieux avec seulement 1$.

Les journaux annoncent que les États-Unis pensent bannir les cryptomonnaies. Des experts sont invités sur tous les plateaux de télévision pour déclarer que ça y est, cette fois c’est sûr, le Bitcoin c’est fini :

  • Les gens paniquent : Ceux qui avaient leurs ordres à 10 000$ et 9 000$ annulent leur ordre.
  • José qui avait mis un ordre à 20 000$ prend peur et décide de surpasser le meilleur prix de vente : Il descend son ordre de 20 000$ à 11 000$.
  • Robert qui avait son ordre à 12 000$, voit la manœuvre de José et réagit :

Il descend son ordre de 12 000$ à 10 000$

  • En voyant les offres de vente descendre rapidement, les acheteurs qui s’étaient positionnés à 8 000$, 7 000$, 6 000$ et 5 000$ se retirent. La meilleure offre d’achat est maintenant à 4 000$.
  • Du côté des vendeurs la course continue entre José et Robert. Ils se surpassent chacun à tour de rôle jusqu’à ce que le meilleur prix de vente tombe à 5 000$.

Nous précisons qu’à ce stade, le prix a plongé alors qu’AUCUNE vente n’a eu lieu depuis celle à 11 000$. Techniquement, le prix du BTC est encore affiché à 11 000$ et la capitalisation à 185 milliards de dollars.

  • José n’en peut plus, il craque. Il avait acheté son BTC sur les conseils de son coiffeur pour devenir millionnaire, pas pour perdre de l’argent ! Il décide de sauver ce qu’il peut et accepte la meilleure offre d’achat : Il vend l’équivalent de 1$ en BTC à 4000$.

Une transaction a eu lieu, le prix se met à jour :

José a réussi à faire passer le prix du Bitcoin de 11 000$ à 4 000$ avec un seul dollar.

La situation décrite est volontairement extrême. Elle illustre cependant le fait que la seule chose qui ait changée est la perception des investisseurs. La baisse du prix ne signifie pas que les investisseurs ont retiré leur argent, mais que l’opinion a changé. C’est ce qui se passe sur le marché actuellement. Les mains faibles paniquent et vendent. Ce phénomène s’auto-entretient. Comme dans notre exemple avec Robert et José, la panique pousse les investisseurs non-avertis à se battre pour vendre moins cher que les autres. Pendant ce temps-là, les acheteurs intelligents attendent patiemment que les vendeurs s’entre-tuent pour pouvoir acheter au prix le plus bas.

Choisissez des projets dans lesquels vous croyez, avec une équipe sérieuse et que vous voyez être encore là dans 5 ans. Attendez le bon moment pour acheter et HODL. Il y a énormément de rumeurs qui circulent sur le marché et les variations peuvent être spectaculaires. Si vous avez bien fait vos recherches dans un premier temps, vous pourrez aborder ces variations sereinement.

 

Pour les investisseurs débutants, la stratégie la plus simple reste le DCA (Dollar Cost Averaging) : Cette technique consiste à acheter un montant fixe à intervalle fixe, sans se soucier du prix. Sur le long terme, le DCA est une stratégie sûre qui permet généralement d’avoir un prix moyen avantageux.

 

 

 

Cet article se base sur ce post Reddit.

Image from Shutterstock.com

Auteur

Libertarien de naissance et atteint du virus Bitcoin depuis 2016, mon exposition continue aux cryptomonnaies ne fait qu'empirer la situation. Tel un témoin de Jéhovah superactif, j'ai deux buts dans la vie : Répandre la bonne parole de Satoshi Nakamoto et Da Hongfei à travers l'éducation des fondamentaux, et embêter les banquiers.

  1. Frederic DUMONT dit :

    Article interessant.
    Dommage que les images ne soient pas cliquables afin d’avoir une taille normale (et lisible).

  2. Cryptolia dit :

    Bravo pour votre article et surtout pour vos vidéos sur youtube, toujours très instructives et interessantes. Votre chaine est ma source d’information principale pour suivre l’univers des crypto-monnaies !

    Olivier de https://www.cryptolia.fr

    • Maxence.H dit :

      Merci Olivier. Je viens de faire un tour sur ton site, continue le bon travail ! On est au tout début du marché et la communauté a besoin de gens comme toi.

  3. eden lord dit :

    Marché trop spéculatif , dû au fait que cette monnaie est plus considéré comme un actif qu’un moyen de paiement , utilisable dans notre vie de tous les jours. Acheter et revendre via des plateformes d’échanges dans le seul de but de s’enrichir.
    Elles sont prisonnières du monde virtuel dans lequel elles sont apparues, triste à dire mais c’est comme ça.
    Je me demande quel genre de commerçant peut accepter une monnaie qui voit doubler ou diminuer sa valeur par deux en quelque jours seulement, il serait contraint de faire une mise à jour des tarifs de ces produits tous les jours , inimaginable !!!

    • Maxence.H dit :

      Je suis d’accord avec toi, le marché est encore trop volatile pour une adoption en masse mais c’est en train de changer petit à petit. Il y a besoin d’une masse monétaire minimum pour stabiliser le marché et avec l’entrée en masse des gros fonds d’investissement je pense qu’on s’y approche à grands pas. Rome ne s’est pas constuite en un jour, je pense que d’ici au jour où Mamie Colette pourra payer sa baguette en Bitcoin on a encore du chemin mais la trajectoire est bonne. Je pense que les commerçants qui acceptent les crypto aujourd’hui vont un pari sur l’avenir mais il pourrait très bien payer (j’espère que la pizzeria qui avait accepté 10 000 BTC en 2010 les a gardés).

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER