Jusqu’à 1,6 million de bitcoins perdus à jamais, selon Coin Metrics

Trading du CoinTrading du Coin

Ce n’est pas un secret, nombreux sont les cas recensés où l’on apprend qu’un possesseur de bitcoins a malheureusement perdu l’accès à son wallet, ou qu’une erreur fâcheuse de transfert a définitivement égaré quelques BTC. Coin Metrics a publié une étude complète à ce sujet, et le constat n’est pas fameux : déjà 1,6 million de bitcoins seraient bloqués à jamais dans les limbes du réseau.

Près de 9% des bitcoins existants égarés

Dans la 26ème édition de son « State of the Network » – un rapport sur l’état du réseau Bitcoin – qui est parue ce 19 novembre, le site Coin Metrics estime qu’environ 1,6 million de bitcoins seraient “perdus” dans le réseau, sur les 18 millions extraits au jour d’aujourd’hui.

Les 182 bitcoins dont on connait « l’inexistence »

Sur ce chiffre imposant, nous savons déjà qu’un peu plus de 182 BTC n’ont purement et simplement plus d’existence dans le registre distribué de Bitcoin.

Tout d’abord, les 50 BTC créés avec le bloc de genèse de la blockchain, ou « Genesis Block ». Le tout premier bloc du réseau inventé par Satoshi Nakamoto n’a pas transmis ces 50 premiers BTC, ils n’ont ainsi jamais fait partie du registre distribué que chaque nœud complet partage depuis lors.

Ensuite, Bitcoin a connu deux transactions « coinbase » dupliquées dans les premiers temps de son existence. Ces transactions coinbase sont en fait la première transaction de tout nouveau bloc, et sont le résultat du minage du bloc. Statistiquement, il y avait très peu de chances que cela se produise, mais deux paires de blocs ont ainsi été dupliquées, provoquant la perte définitive des 100 BTC dupliqués, car la récompense était toujours de 50 BTC par bloc miné à l’époque, avant que deux améliorations de Bitcoin (les BIP 30 et 34) ne viennent corriger ce risque.

Nombre de blocs BTC avec des récompenses non réclamées en totalité – Source : Coin Metrics

Viennent ensuite les récompenses non réclamées. Au cours des bientôt 11 ans d’existence de Bitcoin, 1 221 anomalies ont vu des mineurs réclamer moins que leur récompense attribuée. Environ 29 bitcoins créés et comptabilisés n’ont ainsi jamais été intégrés au registre distribué.

Enfin, les transactions Bitcoin appelées OP_RETURN, qui permettent aux utilisateurs d’intégrer des données dans la blockchain : normalement, ces “transactions” (il s’agit plutôt de messages) sont faites avec une valeur de 0 satoshi. Mais le bilan de Coin Metrics indique que 3,7 BTC ont été ajoutés à ce type de transaction au cours de l’histoire de Bitcoin, les faisant ainsi sortir à jamais des BTC utilisables.

1,6 million de BTC portés disparus

Certains ont parfois volontairement “brûlé” (« burnt ») des bitcoins vers de fausses adresses (« bogus addresses »), dont les clés privées ne sont, a priori, connues de personne. À elles seules, les 3 adresses imaginées ci-dessous totalisent 2200 BTC “sacrifiés”, et il sera très probablement impossible de remettre la main dessus (ils existent toujours, mais ne résident pas à une adresse dont la clé privée est connue).

bogus addresses BTC
Source : Coin Metrics

Ensuite, il faut considérer les bitcoins “salis” par des vols. Coin Metrics rappelle ainsi que les 80 000 BTC volés en 2011 sur MtGox, et les 120 000 BTC en 2016 sur Bitfinex, ont peu de chance de circuler à nouveau un jour. Ceux de MtGox n’ont ainsi plus bougé depuis mars 2011, et la transparence de la blockchain de Bitcoin ne risque pas de permettre de les dépenser facilement, même en tentant le blanchiment par des services de mixage, au vu des énormes sommes.

Vient enfin le gros de cette masse macabre : les « bitcoins zombies ». Comme l’indique bien leur nom, ces BTC ne sont ni vivants ni morts, dans un état quantique digne du chat de Schrödinger. On ne sait pas si leurs propriétaires y ont encore accès (et sont des « super HODLers ») ou s’ils ont définitivement perdu l’accès à leur wallet. Une seule chose est sûre : ces 1,5 million de BTC n’ont pas bougé d’un satoshi depuis de nombreuses années, en l’occurrence depuis juillet 2010 !

Source : Coin Metrics

À la vue de tous ces éléments, Coin Metrics considère qu’il ne reste que 16,4 millions BTC en réelle circulation actuellement. Et malheureusement, il est fort probable que bien d’autres bitcoins disparaissent des radars d’ici la fin du processus de minage en 2140; il y aura alors bien moins de 21 millions de bitcoins disponibles.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar