Se préparer au Bear Market crypto – Les 10 règles de l’investisseur avisé

Alors que le marché de Bitcoin et des cryptomonnaies atteint en ce mois de novembre 2021 une capitalisation record (près de 3 000 milliards de dollars), les souvenirs laissés par les bear markets de la dernière décennie paraissent bien lointains. A l’aube d’une euphorie de plus en plus palpable, retour sur ces périodes de baisse qui ne pardonnent pas.

La définition du bear market

Un bear market ou “marché d’ours” correspond communément à une baisse de plus de 20% depuis le dernier point haut d’un actif. Cette définition issue des marchés financiers traditionnels s’applique pourtant difficilement aux cryptomonnaies et à la volatilité légendaire qui les accompagne.

De manière plus fidèle, un bear market pourrait se traduire par la rupture d’une tendance haussière – bull market – suivi d’un retournement baissier moyen / long-terme. Par son caractère violent mais étendu, le bear market se distingue donc d’une simple correction.

Les cryptomonnaies face au bear market

Historiquement et malgré un marché foncièrement haussier depuis 12 ans, les cryptomonnaies, à commencer par le roi Bitcoin, n’ont pas été épargnées par ces cycles baissiers.

A plusieurs reprises, Bitcoin a connu des retracements de -80% à -90% notamment en 2011-2012, 2014-2015 et 2018-2019. 

Les retracements de Bitcoin
Chute du bitcoin par rapport à son précédent sommet historique – Source  

Les altcoins, ces cryptomonnaies alternatives au Bitcoin, ne sont pas en reste. Emportées par diverses vagues baissières, leur capitalisation totale a chuté de 92% entre 2018 et 2019…

CoinMarketCap permet de parcourir le classement des 200 plus grandes capitalisations du secteur à la date du 17 décembre 2017. Entre quelques figures bien connues, vous (re)découvrirez des altcoins qui occupaient une place majeure avant de perdre 99% de leurs valeurs, d’être parfois dé-listées des plateformes d’échange et finalement, de disparaître des radars. Voici quelques exemples :

Cours du HCash
HCash, 20ème capitalisation en décembre 2017 :
Einsteinium, 40ème capitalisation en décembre 2017 :
Cours du TenX
TenX, 47ème capitalisation en décembre 2017 :
Dragonchain, 85ème capitalisation en décembre 2017

Quant aux survivantes considérées aujourd’hui comme des piliers de l’écosystème et qui ont pleinement profité de la hausse des cours sur l’année écoulée, aucune n’a véritablement été épargnée :

Cours d'Ethereum 2017
Ethereum

L’investisseur face au bear market

Au même titre que le cours des cryptomonnaies, le moral de l’investisseur passe lui-même par des phases très volatiles, aussi violentes que soudaines. De l’euphorie qui précède la chute, au déni et à la panique qui s’ensuivent, les moins préparés se trouvent souvent désarmés et incapables de réagir. Lorsqu’ils comprennent qu’un actif qui se déprécie de 90% peut encore se déprécier… de 90 autres %, il est souvent trop tard.

C’est ça, notamment, un bear market crypto : une purge complète, certes saine, mais qui fait mal au plus grand nombre. Un marché où tout baisse, puis baisse, puis baisse de nouveau. Un marché qui renverse toute conviction, se moque des croyances et détruit tous les rêves.

Cycles de marché et psychologie de l'investisseur
Psychologie des cycles de marché – Source : Wall St. Cheat Sheet

Une fois la tempête passée, seuls les meilleurs projets et investisseurs subsistent. Ils sont rapidement éclipsés par ceux qui ont tout perdu après avoir tout gagné : économies, moral, relations amicales, familiales, etc. On les retrouve sur Twitter, Reddit et autres forums habituellement inondés des gains records générés lors des bull markets.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance <<

Se préparer à un bear market crypto

S’il est constaté que le secteur des cryptomonnaies s’est professionnalisé depuis 2018 et que les fondamentaux des altcoins sont bien meilleurs, la chute violente des cours en mai dernier (-55% sur 1 mois) aura servi de piqûre de rappel : le bear market fait partie de la nature même des marchés et il est essentiel de s’y préparer.

La première étape serait de se questionner de la manière suivante : Suis-je psychologiquement prêt à supporter une chute de 90% ? Suis-je réellement prêt à patienter 2 ou 3 ans avant de sortir la tête de l’eau ? Ai-je conscience que la dynamique haussière ne sera pas éternelle ? Ai-je pris les mesures nécessaires pour me prémunir d’un scénario similaire aux précédents ?

Cette introspection est essentielle car elle mène à une prise de conscience qui efface tout déni. Elle permet à un investisseur d’être enfin disposé à suivre les 10 conseils suivants :

  • Adopter une stratégie, un plan.
  • N’investir que l’argent que l’on est prêt à perdre.
  • Prendre régulièrement des bénéfices.
  • Ne pas tomber amoureux de ses investissements.
  • Limiter le recours aux effets de levier.
  • Faire ses propres recherches.
  • Identifier et anticiper les phases psychologiques du marché.
  • Être patient.
  • Apprendre de ses erreurs pour ne pas les reproduire.
  • Se construire un portefeuille diversifié.

Vous l’aurez donc compris, un bear market ne pardonne pas. Mais l’investisseur qui souhaite aujourd’hui vraiment se prémunir de ces risques a, contrairement aux cycles précédents, tous les outils et informations à disposition pour le faire. A lui d’en profiter.

En attendant de gérer des temps plus difficiles, profitez de l’actuel bull market de Bitcoin et des cryptomonnaies ! N’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien affilié).

Esprit Cryptique

Passionné de finance et crypto-curieux, j’explore et étudie cet écosystème aux horizons infinis depuis 2017. Je prends désormais plaisir à transmettre mes connaissances et à partager mon expérience, à l’aube du Web 3.0.

Recevez un condensé d'information chaque jour