google-2

RGPD : Brave dépose une plainte contre Google

Trading du CoinTrading du Coin

Le navigateur Brave, basé sur le Basic Attention Token (BAT), se porte bien : le navigateur a dépassé les 10 millions de téléchargements, et son modèle économique continue de s’améliorer, avec la mise en place prochaine d’un système de rémunération des comptes Twitter et Reddit. Le lion (symbole de Brave) s’attaque ici à une très grosse proie, en l’occurrence le mastodonte Google, en se joignant à une plainte concernant les violations du nouveau RGPD européen.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR, pour « General Data Protection Regulation » a été mis en place par l’Union Européenne peu avant l’été, afin d’améliorer la protection des données personnelles des citoyens européens.

Plainte de Brave sur de possibles violations du RGPD par Google

C’est par une déclaration à Reuters que Johnny Ryan, responsable de la politique de Brave, a expliqué ces dépôts plaintes, en Grande-Bretagne et en Irlande, contre Google et d’autres sociétés de publicité numérique :

« Il existe une violation massive et systématique des données au cœur de l’industrie de la publicité comportementale. En dépit de la période de deux ans précédant le RGPD, les sociétés de technologie n’ont pas réussi à s’y conformer ».

Brave et les co-plaignants font valoir que lorsqu’une personne visite un site Web : « des données personnelles sensibles qui décrivent chaque visiteur, et ce qu’il consulte en ligne, sont diffusées à des dizaines ou des centaines d’entreprises » pour le placement d’annonces publicitaires, explique Johnny Ryan.

De son côté, Google affirme avoir déjà mis en place de solides mesures de protection de la vie privée et s’est engagé à respecter le RGPD.

Si l’organisme de réglementation européen donnait raison aux plaignants, cela pourrait remettre complètement en cause le secteur de la publicité en ligne, qui pourrait brasser dans les 270 milliards de dollars US cette année, selon des prévisions partagées par Reuters (c’est plus que la capitalisation totale de toutes les cryptomonnaies actuellement).

De lourdes amendes en épée de Damoclès au-dessus de Google

En cas de violation grave, si elles devaient être démontrées, les amendes pourraient représenter jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires global d’une entreprise, on imagine la somme pour Google !

Toujours d’après Reuters, Ravi Naik, un représentant des plaignants, a déclaré que cette affaire : « pourrait avoir des conséquences profondes et amener à des changements dramatiques, susceptibles de modifier notre relation fondamentale avec Internet ».

Certains diront que Brave ne manque pas d’aplomb pour s’attaquer au géant Google, mais ce n’est finalement pas si surprenant. Toute la philosophie – et le système économique – que souhaite apporter Brave à l’Internet est basée sur un système de rémunérer justement, et de façon plus équilibrée, « l’attention de base » (Basic Attention) des utilisateurs-surfeurs avec les producteurs de contenus et les annonceurs publicitaires. Le système actuel favorise, grassement, ces annonceurs publicitaires : il est temps que cela change !

Et si vous souhaitez contribuer à ce changement, soutenez le Journal du Coin, en utilisant le lien ci-dessous pour télécharger le navigateur Brave !

Télécharger Brave

Sources : Reuters ; Bitsonline ; Brave || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.