Un rapport russe dévoile la blockchain TON de Telegram en détail

Trading du CoinTrading du Coin

Dans le cadre d’un passionnant rapport, l’agence financière russe Aton évoque le projet de blockchain TON de Telegram, dans le contexte plus global des perspectives de croissance du secteur.

Surprise, ce document est rempli d’informations étonnamment précises sur les perspectives du projet au 200 millions d’utilisateurs. Ces informations portent autant sur la valeur que pourrait atteindre le GRAM, que sur de nombreux détails techniques d’un futur géant qui ambitionne rien de moins que de fonder un « Internet de la blockchain ».

Blockchain TON de Telegram, de plus en plus de leaks

Un projet ayant levé autant d’argent (1.7 milliard de dollars lors de son ICO) et aux pareilles ambitions ne pouvait éternellement garantir une parfaite discrétion s’agissant des ses avancées.

Si l’on apprenait récemment que TON serait lancé avant octobre prochain, se sont surtout de nombreuses informations techniques qui fuitaient ces dernières semaines sur l’architecture même de la blockchain TON, son approche masterchain/shardchains et sur les premières dApps (applications décentralisées).

C’est dans ce contexte qu’il y a quelques jours a été publié un rapport de l’agence financière russe Aton qui, en une quarantaine de pages, propose à ses clients et abonnés un panorama solide – et particulièrement optimiste – du secteur blockchain et de ses perspectives. Ce rapport consacre une part importante de son analyse au « dossier Telegram », force chiffres et projections à l’appui.

Quantité de tokens GRAM et prévisions de prix

Selon les informations présentées dans la recherche d’Aton, l’offre totale de GRAM sera initialement d’environ 5 milliards de tokens. Considérant un taux d’inflation attendu fixé à 2%, l’offre totale de GRAM devrait être atteindre les 10 milliards dans 35 ans. La quantité totale de GRAM, ainsi que celle en circulation apparaissent dans le tableau suivant :

Selon des sources publiques, citées par Aton, lors du deuxième tour de financement privé, le prix d’achat moyen du GRAM était de 1,33 $. L’étude évoque ainsi des estimations s’agissant de la valeur des tokens GRAM à l’avenir. Celles-ci sont relativement variables et se situent entre 2,10 $ et 8,00 $.

L’écosystème TON en détail

Telegram n’a manifestement pas pour ambition de simplement lancer « une blockchain de plus », ou une version 2.0 de quelque chose d’existant. TON est depuis sa conceptualisation présenté comme ayant vocation à concurrencer ETHEREUM dans sa proposition de valeur, soit un environnement sur lequel il sera possible de faire fonctionner une multitude de dApps, auxquelles s’ajouteront des outils inédits dans l’environnement blockchain. À ce titre, le rapport de l’agence Aton est particulièrement précis et évoque les fonctionnalités suivantes :

  • TON Storage est décrit comme « une technologie de stockage disponible pour stocker à la volée des fichiers avec une technologie d’accès de type torrent et des smart contracts déployés pour en renforcer la disponibilité ». Cette fonction serait utilisée par les dApps qui nécessitent de grandes quantités de stockage,
  • TON Proxy est l’anonymiseur du réseau, utilisé pour cacher l’identité et créer un réseau privé virtuel décentralisé (VPN) assurant la confidentialité en ligne. Le but ultime est de « garantir à tout service, y compris Telegram, une résistance à la censure »,
  • TON Services est présenté comme une plate-forme pour les dApps tierces, les smart contracts et une expérience de navigation décentralisée,
  • TON DNS est un service qui « permettra aux utilisateurs d’accéder à des services décentralisés aussi facilement que la navigation sur le Web » en attribuant des noms de domaines lisibles par l’homme (versus des adresses chiffrées peu conviviales),
  • TON Paiements est censé garantir les paiements instantanés hors chaîne, tout en demeurant à l’intérieur du réseau. Il comporte également des mesures de protection intégrées qui visent à assurer la sécurité lors des transferts, en veillant à ce que ces transferts soient « aussi sûrs que n’importe quelle transaction on chain ».
  • La machine virtuelle TON enfin, est décrite comme un composant qui traite les smart contracts sur le réseau.

Que nous réserve Telegram ?

Avec ses plus de 200 millions d’utilisateurs, l’entreprise dispose d’une communauté solide qu’il convient dorénavant de monétiser. Cette monétisation pourra de manière naturelle passer par la mise en place de contenus sponsorisés ou de services premium, notamment à destination des groupes Telegram gérés par les marques.

Dans le contexte de TON, Telegram ambitionne de doter sa messagerie d’un wallet natif destiné à recevoir, échanger et envoyer des GRAM de manière fluide et conviviale.

Selon ses fondateurs, l’implémentation d’un tel wallet en ferait immédiatement le système de détention de cryptoactifs le plus utilisé au monde.

Pour ambitieux qu’ils soient, ces objectifs devront cependant s’affranchir d’une rude concurrence, notamment matérialisés par le projet de cryptomonnaie de Facebook Global Coin lui aussi associée à sa messagerie WhatsApp. On rappellera enfin, qu’aussi conséquente que soit sa communauté, les utilisateurs de Telegram ne placent pour l’heure l’application qu’à la 8e place des systèmes de messagerie instantanée, très loin des leaders du secteur WhatsApp ou WeChat, et même derrière Skype ou Viber.

PARTAGER
Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici