Listing Bitcoin Cash : Coinbase relaxé des accusations de délit d’initié

Trading du CoinTrading du Coin

Coinbase est la principale plateforme d’achat de cryptomonnaies contre des monnaies fiduciaires. Une action de groupe menée contre Coinbase, l’accusant de délit d’initié au lancement de Bitoin Cash, vient d’être examinée par un juge. 

Voyons les détails ensemble. 

Rappel de l’affaire

En décembre 2017, quelques mois après le fork ayant donné naissance à Bitcoin Cash (BCH), Coinbase avait décidé d’ajouter la cryptomonnaie à sa plateforme, malgré avoir plusieurs fois tenu un discours public contraire selon le quel le géant américain ne supporterait pas le BCH.

Au moment de l’ouverture du trading du BCH sur Coinbase, la cryptomonnaie avait vu son cours s’envoler, passant quasi instantanément de 3000 $ à 9000 $. Devant ces rebondissements, et seulement 2 minutes après l’ouverture du trading, Coinbase avait coupé court et stoppé toutes opérations sur l’actif. L’opérateur avait justifié son geste par une “trop grande volatilité”, causant la colère des investisseurs.

En conséquence, il n’aura pas fallu longtemps pour que les utilisateurs accusent Coinbase de délit d’initié (insider trading). La rumeur, selon laquelle certains des dirigeants de Coinbase auraient eu accès à des informations sur ce lancement en amont et en auraient profité, avait enflé notamment sur les réseaux sociaux.

En juillet 2018, l’enquête interne visant à déterminer si le délit d’initié était constitué ou non statuait en faveur de Coinbase en concluant à l’absence d’un tel comportement de marché.

Les jeux sont faits

L’un des investisseurs, Jeffrey Berk, a alors poussé la démarche jusqu’au bout : il a finalement déposé en décembre 2017 une plainte à l’encontre de Coinbase, formalisant les accusations de délit d’initié. D’autres investisseurs ont depuis rejoint sa démarche, menant à une action de groupe.

C’est cette plainte, qui vient d’être traitée par le juge du district de Californie, Vince Chhabaria. Ce dernier a statué en faveur de Coinbase, jugeant que le plaignant n’avait pas su prouver et expliquer comment Coinbase aurait manipulé le prix du Bitcoin Cash à son lancement sur la plateforme d’échange.

« Bien que les allégations factuelles brossent un tableau convaincant d’un lancement incompétent de Coinbase, la plainte ne décrit pas de façon cohérente la fraude de Coinbase, Armstrong et Farmer. », selon le juge Vince Chhabria.

Cependant, notons la nuance apportée par le juge qui explique dans sa décision que, selon lui, les problèmes survenus lors du lancement sont le fait d’une “incompétence [de Coinbase] née de la hâte.

Ceci ne clôt donc pas une fois pour toutes l’affaire : Bien que la requête propre aux faits d’insider trading ait été rejetée et ne puisse plus être modifiée, le juge a laissé une porte ouverte afin que les investisseurs puissent justement poursuivre pour les faits d’incompétence.

Cette affaire rythme donc le quotidien de l’entreprise Coinbase, sans la stopper dans sa marche normale, et nul doute qu’il faudra la suivre encore à l’avenir. Elle continue ainsi à se développer et a par exemple dernièrement annoncé étudier l’ajout de 8 nouvelles cryptomonnaies. Son but : proposer au trading près de “90% du marketcap des cryptos”

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar