Bitmain pourrait licencier jusqu’à 85% de son personnel

Trading du CoinTrading du Coin

Nous avions parlé des difficultés financières qui s’annoncent pour Bitmain, le géant chinois du minage de cryptomonnaies. Un premier bureau de la société avait été fermé en Israël, avec ses 24 employés. Désormais, il serait question d’une restructuration d’une ampleur bien plus importante.

Une coupe pouvant aller jusqu’à 85% de ses effectifs ?

Une première rumeur parlait d’une suppression de 50% des emplois chez Bitmain, après que la société ait pourtant embauché un nombre record d’employés pendant tout le début de l’année 2018, pour atteindre près de 3000 employés à travers le monde.

Bitmain a commencé par discrètement licencier toute son équipe Copernicus, en charge du développement du nouveau client Bitcoin Cash GO.

Mais en réalité, ce serait plutôt 85% des emplois qui seraient menacés, et tout particulièrement les effectifs sur la recherche en Intelligence artificielle.

Des conséquences baissières pour BCH, mais aussi LTC et DASH ?

De son côté, l’investisseur en cryptomonnaies Kyle Samani craint que, étant donné que ces importantes coupes de personnel chez Bitmain indiquent que la société manque de fonds, cela pourrait avoir des conséquences sur les cours du Bitcoin Cash (BCH) mais aussi de Litecoin (LTC) et DASH.

Si le document financier qui a fuité de Bitmain est vrai (celui qui indiquait une perte de 740 millions de $ au troisième trimestre),  l’entreprise détiendrait environ 930 000 LTC, 312 000 DASH et plus de 1 million de BCH. La société de Jihan Wu possèderait également 22 000 bitcoins (BTC).

Document financier qui aurait fuité de Bitmain, traduit du chinois par une source anonyme

Outre le fait que ce document n’ait rien d’officiel, il faut également rappeler qu’il date du mois d’août, autrement dit, il se peut très bien que Bitmain ait déjà “tapé dans les caisses” de ses cryptos, et les ait en partie vendues pour commencer à éponger ses dettes.

Quoi qu’il en soit, même si seulement une partie de toutes ses rumeurs devaient s’avérer exactes, l’entrée en bourse (IPO) de Bitmain au Hong Kong Stock Exchange semble définitivement compromise.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici