Antonopoulos, les airdrops & la confidentialité des participants

Trading du CoinTrading du Coin

Les airdrops ont un succès certain puisque ce système permet d’obtenir des tokens quasiment gratuitement, la contrainte principale étant des procédures plus ou moins farfelues pour en bénéficier. Dans cette vidéo, Antonopoulos met en avant le risque de perte de confidentialité que cela implique.

Les Airdropsou “largages” en français – sont devenus un moyen pour les créateurs de cryptomonnaies de promouvoir leurs tokens en échange de certaines tâches à accomplir. Parmi les procédures classiques, on retrouve celle où un utilisateur doit justifier la possession d’un certain nombre de tokens Y et prouver son identité en remplissant un formulaire Know Your Customer (KYC).

Cependant, dans une vidéo publiée sur YouTube, Antonopoulos souligne que ces airdrops représentent un risque pour la confidentialité des détenteurs de cryptomonnaies. Andreas affirme que ces airdrops ne sont pas aussi gratuits qu’il n’y parait car les adresses publiques qui ont été utilisées durant le processus auront alors un nom attaché à elles. Ainsi, les institutions financières ou les services de renseignement peuvent facilement associer le capital investi en cryptomonnaie à l’identité de son possesseur et retracer toutes les transactions qui ont été réalisées.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Poster un Commentaire

avatar