Elle demande 100$ et en reçoit 10 millions par erreur – La grosse gaffe de Crypto.com

Crypto-fable – Il était une fois, une dame, qui adorait les cryptomonnaies. Inscrite sur la plateforme d’échange Crypto.com, cette dernière demanda 100 dollars de remboursement. À la place, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle découvrit, comme par enchantement, avoir reçu un remboursement – peut-être de sa marraine, la bonne fée – de… 10 millions de dollars. Soudain… Non, bon, d’accord. Vous l’aurez compris, le fait divers que nous allons vous rapporter aurait pu être une légende, une fable tout droit sortie de la tête d’un mordu de cryptomonnaies, qui, parlant à son ami lui lance, nonchalamment :

« Tu imagines si on me remboursait 10 millions de dollars à la place de 100 ? »

Dans les faits, vous l’aurez donc compris, Crypto.com a malencontreusement et réellement remboursé ce montant délirant à l’une de ses utilisatrices australiennes. En effet, une habitante de Melbourne et sa sœur complice par la suite, ont demandé un remboursement de 100 dollars, et ont reçu très exactement 10,4 millions de dollars. À l’origine de la faille, un numéro de compte entré dans le champ du paiement, à la place du montant à saisir.

Par ailleurs, l’exchange aurait réalisé son erreur sept mois plus tard, lors d’un audit de bilan de fin d’année.

La plateforme de cryptomonnaies installée à Singapour, ne compte pas en rester là : elle se tourne alors vers la justice pour récupérer ses 9 999 900 millions de dollars indument distribués.

>>Non, vous ne rêvez pas ! Inscrivez-vous sur Binance et bénéficiez d’une entrée à – 50% pour la Binance Blockchain Week avec le code Paris50JournalDuCoin (lien commercial) <<

Le manoir hanté de Crypto.com

Mais, l’histoire ne s’arrête pas là pour Crypto.com qui a compris que les 10 millions de dollars distribués ont permis de financer les fondations d’une luxueuse maison de 1,35 million de dollars, acheté le 3 février dans la banlieue de Melbourne. Cependant, appuyé par la justice, Crypto.com aurait gagné le procès. Un juge aurait ainsi maintenu et ordonné la vente du manoir et un remboursement auprès de la plateforme de cryptomonnaies avec 10 % d’intérêt.

Avec les 100 dollars qu'elle aurait dû recevoir de la part de Crypto.com, notre héroïne aurait pu s'offrir ceci.
Le manoir que notre héroïne aurait dû s’offrir

Crypto.com à l’attaque

L’exchange a donc demandé le gel des comptes bancaires de notre héroïne et de sa sœur. Cependant, 10,1 millions de dollars auraient déjà été transférés vers un autre compte. Le restant appartenant à sa fille. Toutefois, dans la tourmente judiciaire, emportée par la machine Crypto.com notre héroïne continuerait de payer son audace puisqu’elle ne s’est pas présenté à son audience, ce qui n’a pas orienté la décision du juge en sa faveur.

Crypto.com, mastodonte de la crypto gagnera probablement son combat appuyé par ses avocats. Toutefois, ici, l’alerte se pose sur le temps de réaction de Crypto.com une fois le remboursement réalisé. 7 mois étant plutôt longs, surtout dans l’univers tumultueux des cryptomonnaies.

Au-delà du fait divers ces erreurs sont récurrentes à un écosystème embryonnaire qui ne demande qu’à s’améliorer. N’oubliez donc pas, de votre côté d’être prudent, et de toujours vérifier les informations que vous avez remplies avant de confirmer une transaction. Si vous recevez un jour le pactole comme cette femme : rendez-le, ça vaudra mieux.

Envie d’assister à des conférences de qualité sur le Web3 ? Inscrivez-vous dès maintenant sur Binance. Le JDC vous offre 100 places à -50% pour la Binance Blockchain Week. Appliquez le code Paris50JournalDuCoin lors de votre achat. Dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde ! (lien commercial).

Magali

De simple lectrice en 2017 à rédactrice depuis janvier 2022, j'allie maintenant l'écriture à mes connaissances à travers mes articles pour Le Journal du Coin. Mon seul but est celui de vous informer sur l'univers de demain : celui de la blockchain, des cryptomonnaies, des NFT et du metaverse. Persuadée que Bitcoin est une révolution, j'entends participer à la vulgarisation de notre écosystème.

Recevez un condensé d'information chaque jour