Votre Disque Dur plus précieux que Bitcoin ? La folie Chia (XCH) se propage en Europe

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Le réseau Chia (XCH) et sa preuve d’espace et de temps (proof of space and time) font beaucoup parler d’eux ces derniers temps. En effet, Chia Network vient de clôturer sa première levée de fonds pour un montant de 60 millions de dollars. Par ailleurs, ce mécanisme de consensus innovant serait l’une des éventuelles solutions pour sécuriser un réseau blockchain tout en limitant la consommation énergétique. Néanmoins, cette innovation repose sur l’utilisation de disque dur et produit des nombreux déchets électroniques à défaut d'émissions carbone.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-interets-ETH-Ethereum.png.

Chia cause une pénurie de disque dur en Europe

Le mécanisme de consensus de Chia s’appuie donc sur l’espace de stockage plutôt que sur de la puissance de calcul. Dans le cadre de ce mécanisme de consensus, les « agriculteurs » de Chia délimitent des « parcelles » de 100 Go sur leurs disques durs. Chaque parcelle correspond à un hash. Lorsqu’un nouveau bloc est ajouté à la blockchain, son hash est comparé aux hash des disques des agriculteurs. L’agriculteur qui possède le hash le plus proche remporte le bloc. Plus vous avez de disques durs et de parcelles de 100 Go et plus vous aurez de chances de remporter le bloc.

Lors de son récent lancement, Chia Network a causé une ruée sur les disques durs en Asie du Sud-Est. Maintenant, c’est au tour du marché européen d’être pris d’assaut. Selon un rapport de Context, les ventes de disques durs de qualité professionnelle de plus de 10 To ont ainsi augmenté de 240 % par rapport à la même période l’année précédente. Il en va de même pour les disques durs classiques à destination des particuliers dont les ventes ont grimpé de 167 %.

“Il est certain que c'est dû à Chia (…) Tout le monde a été pris par surprise après le lancement de Chia. Même Western Digital et Seagate ne s'attendaient pas à une demande aussi forte.”

Gurvan Meyer, analyste pour Context

Le réseau Chia croît aussi vite qu'il détruit les disques durs

Au moment de notre dernier article sur Chia, le 26 mai dernier la capacité de stockage du réseau était de 12 millions de To. Elle atteint maintenant près de 22 millions et a donc presque doublé en l'espace de deux semaines.

Toutefois, prenez garde avant d’allouer l’intégralité de vos disques durs au farming de Chia, car cette activité use très rapidement les équipements.

Les Solid States Drive (SSD) ne sont absolument pas adaptés pour miner du XCH et seront rapidement hors d’état. En ce qui concerne les Hard Disk Drive (HHD), le minage de Chia va demander de nombreuses écritures sur le disque. Or, la durée de vie d’un disque dur est déterminée par la quantité de données écrites (TBW ou terabytes written). Une fois que le disque a écrit une certaine quantité de données, il sera trop usé pour être fonctionnel.

Evolution de la capacité de stockage nécessaire au réseau Chia
Capacité de stockage utilisée par le réseau Chia en Pebibyte

Ce n’est pas la première fois qu’un projet blockchain crée une pénurie de composants. Les mineurs d’Ethereum sont régulièrement à la lutte avec les gamers pour se procurer des cartes graphiques dernier cri. Ces composants sont tellement plébiscités qu’il faut maintenant plusieurs mois pour se procurer les plus performants d’entre eux.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

  1. Ronin dit :

    Salut,

    Je me permets d apporter une petite précision : le minage de chia se passe en deux temps, le plotting, et le farming.

    Le plotting sert a la création des blocs qui permettront de farmer (miner), et c est celui ci (plotting) qui crame les disques durs (surtout les ssd) car pour la création d un plot de 100 Go, il y a une écriture de 1400 Go.

    L usage de SAS pour le plotting permet de limiter cette usure.

    Ensuite, lorsque le plot est fait, il n y a plus d usure puisque plus d écriture. Le plot peut être stocké n importe ou (même sur SSD, ou encore une clef USB).

    Apres contrôle, pendant le farming, on s apercoit qu il y a seulement une communication régulière entre le reseau et les plots.

    Schu

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER