Tether décolle pour le Royaume-Uni avec un stablecoin adossé à la livre sterling

Tether saves the Queen  – Tether est l’entreprise à l’origine du plus gros stablecoin, à savoir l’USDT. Au total, près de 67 milliards d’USDT circulent à travers l’écosystème crypto, à travers 6 différentes blockchains. Désormais, l’entreprise souhaite agrandir son offre de stablecoin en partant à l’assaut de la livre sterling

Un stablecoin UK enfin le jour grâce à Tether

Nous venons de le voir. Tether est l’entreprise à l’origine du stablecoin numéro 1 de l’écosystème : l’USDT. Cependant, Tether ne se résume pas à ce stablecoin et diversifie depuis plusieurs années son offre. 

Ainsi, en plus de son stablecoin basé sur le dollar, Tether a lancé plusieurs autres stablecoins. Nous retrouvons l’EURT basé sur l’euro, le CNHT basé sur le yuan et le MXNT basé sur le peso mexicain. 

Le mercredi 22 juin, l’entreprise a annoncé l’ajout d’une nouvelle corde à son arc avec le lancement du GBPT, un stablecoin adossé à la livre sterling.

Tether annonce le lancement son stablecoin adossé à la livre sterling : le GBPT
Tether annonce le lancement son stablecoin adossé à la livre sterling – Source : Twitter

« Nous pensons que le Royaume-Uni est la prochaine frontière pour l’innovation blockchain et la mise en œuvre plus large des cryptomonnaies pour les marchés financiers. Nous espérons contribuer à mener cette innovation en fournissant aux utilisateurs de cryptomonnaies du monde entier un accès à un stablecoin libellé en livres sterling. »

Paolo Ardoino, CTO (directeur technique) de Tether

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

Le Royaume-Uni : prochaine terre bénie pour les stablecoins ?

Le choix du Royaume-Uni n’a rien d’anodin. Ainsi, comme le rappelle l’annonce de Tether, la HM Treasury a récemment annoncé vouloir faire du Royaume-Uni un crypto-hub. Un retour en arrière de la part du Royaume-Uni jusqu’ici intraitable sur le sujet des cryptomonnaies.

De surcroît, le gouvernement serait en réflexion quant au fait de reconnaitre les stablecoins comme forme de paiement valide. Par conséquent, il n’est pas étonnant de voir Tether s’engouffrer dans la brèche d’une régulation potentiellement favorable au Royaume-Uni. 

Évidemment, l’entreprise sait pertinemment que la démocratisation de son stablecoin GBPT ne se fera pas sans l’accord des régulateurs locaux :

« Tether est prête et est disposée à travailler avec les régulateurs britanniques pour faire de cet objectif une réalité et se réjouit de l’adoption continue des stablecoins Tether. »

En parallèle, Tether pourrait bien avoir calculé son coup pour profiter du first-mover advantage, en étant le premier émetteur de stablecoin à poser le pied outre-Manche. En effet, son concurrent Circle a récemment posé ses valises sur le marché européen avec le lancement de son propre stablecoin adossé à l’euro.

De son côté, l’Union européenne ne semble pas vouloir revenir à la raison. Celle-ci continue de vouloir imposer une hyper-surveillance de l’ensemble des transactions cryptos et remet sur le haut de la pile son projet de loi MiCA.

C’est désormais toute l’économie dite « traditionnelle » qui se met en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour