Terra renaît de ses cendres : nouvelle blockchain et airdrop des LUNA 2.0

LUNA sauce phénix ? – En milieu de semaine dernière, la proposition du co-fondateur de Terra, Do Kwon, a été acceptée par un vote de gouvernance on-chain. L’ancien réseau blockchain, devenu Terra Classic (LUNC), est laissé en arrière, de nouveaux LUNA sont lancés. Ces derniers ont été distribués par airdrop aux possesseurs du token du projet, ou à leurs plateformes d’échange pour ceux qui ne possédaient pas leurs tokens en direct (avec une clé privée).

Terra connaît sa seconde naissance

C’est fait ! Ce 28 mai 2022 à 8h00 du matin, heure française, une nouvelle blockchain Terra a été lancée. Après la descente en flamme du stablecoin TerraUSD (UST) et de l’ancien LUNA (devenu le LUNC désormais), le premier bloc de ce nouveau réseau a été appelé « Phoenix-1 ».

Ce LUNA 2.0 n’est pas un fork mais bel et bien une blockchain repartant de zéro. Ce nouvel écosystème est ainsi débarrassé de l’encombrant stablecoin algorithmique UST. Il ne comporte qu’un milliard d’unités au total.

« Le bloc N°1 de la toute nouvelle blockchain Terra (avec l’identifiant « Phoenix-1 ») a été officiellement produit à 06:00 AM UTC le 28 mai 2022 !
Félicitations à la communauté derrière LUNA pour cet exploit rapide de collaboration. »

Annonce du lancement de Terra 2.0.
Compte Twitter @terra_money

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX (lien affilié) <<

Distribution de LUNA 2.0 pour les possesseurs de LUNC et UST

Après une des premières annonces d’ajout venant de la plateforme HitBTC, de plus en plus d’autres crypto-bourses ont annoncé également qu’elles allaient lister ce LUNA nouvelle version (tout en gardant le LUNC, au moins pour l’instant).

La majorité de ces plateformes ont également annoncé qu’elles distribuaient l’airdrop de ces tokens-phénix. Sans en faire une liste non exhaustive, nous pouvons citer Kraken, Bitrue, KuCoin, Bybit, Bitfinex, ou encore le service de lending (prêts cryptos) de Nexo.

Attention, cette première distribution est partielle. Elle dépend également de quand les possesseurs ont acquis leurs UST ou leurs anciens LUNA : avant ou après le début de la perte d’indexation de l’UST sur le dollar américain. Cette date a été arrêtée au 8 mai 2022 vers 5h00 (heure française).

Les tokens de Terra pris en charge par KuCoin.
L’ancien LUNC et le nouveau LUNA de Terra sur KuCoin – Source : kucoin.com

Il est encore bien trop tôt aujourd’hui pour savoir si cette renaissance de Terra sera viable à moyen/long terme. Une chose semble sûre en revanche, c’est que les autorités sud-coréennes n’en ont pas encore fini avec Do Kwon et son projet. La police de Corée du Sud a ainsi récemment révélé vouloir geler les avoirs restants de la Luna Foundation Guard (LFG), qui était en charge de la stabilité de l’UST.

Besoin de stabilité aprés le désastre de Terra ? Inscrivez vous sur la plateforme de référence FTX, la plateforme crypto de référence. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour