Les bitcoins continuent de débarquer sur Ethereum en masse : leur idée pour fortifier une tendance folle

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un changement pour le mieux – Le nombre de bitcoins tokenisés sur Ethereum ne cesse de grandir. Malheureusement, la plupart de ces versions tokenisées reposent sur des tiers de confiance et, de ce fait, manque de décentralisation. Avec le tBTC, Keep Network souhaite apporter à Ethereum une version entièrement décentralisée.

tBTC V2 : une système radicalement optimisé

Lancé en mai 2020, le tBTC est une version tokenisée du BTC évoluant sur Ethereum. Contrairement à son concurrent wBTC, cette solution se veut décentralisée et ne repose pas sur un tiers de confiance. Malgré un bug dans son smart contract et quelques mois de pause, le projet est revenu sur le devant de la scène en septembre 2020.

Bien que le « le système fonctionne parfaitement », comme l'explique le développeur Evandro Saturnino dans une publication sur Medium, celui-ci fait face à certaines « contraintes économiques ». Pour y remédier, le Keep Network, protocole à l'origine du tBTC, s'apprête à dévoiler une V2. Via celle-ci, le tBTC va subir quelques modifications dans son architecture.

Ethereum (ETH) contre Bitcoin (BTC)

Jusqu'à présent, chaque transaction crosschain (BTC vers ETH, ou inversement) nécessitait 3 signatures pour gérer les adresses qui contiennent les BTC originaux. Ce seuil va désormais passer à 51-100 avec le déploiement de la V2. Cela veut dire que le réseau n'aura besoin que de 51 validateurs parmi les 100 pour signer les mouvements de fonds.

Une autre modification concerne, quant à elle, les stakers. Jusqu'ici, ils devaient staker des ETH et des KEEP (le jeton natif au Keep Network). Désormais, ils pourront staker uniquement des KEEP. Cette modification vise à mitiger les problèmes de développement du réseau causés par le manque d'ETH déposés.

Enfin, Keep Network va mettre en place une pool d'assurance, permettant d'avoir une sécurité en cas de problème majeur.

« Pour compenser le petit risque pour le peg, nous introduisons un concept supplémentaire : le backstop. Des pools de couverture, d'abord déployés contre le tBTC V1, sont parfaitement adaptés pour garantir la résistance à la fraude pour le tBTC V2. »

Un développeur de Keep Network

Toujours plus de BTC sur Ethereum

En parallèle, le nombre de BTC évoluant sur Ethereum ne cesse de grandir. Ainsi, le réseau compte actuellement 193 000 BTC, dont l'évolution sur le réseau se fait de manière tokenisée.

Evolution des bitcoins tokénisés sur Ethereum sur l'année écoulée.
Évolution du nombre de BTC sur Ethereum – Source : Dune Analytics

Évidemment, comme nous pouvons le voir sur la courbe ci-dessus, le wBTC arrive loin en tête et représente 76 % des BTC sur Ethereum. Celui-ci est suivi par le hBTC avec 14 %. Le tBTC, quant à lui, arrive loin derrière avec seulement 1,2 % des BTC sur Ethereum.

Le nombre de BTC sur Ethereum ne cesse d'augmenter, car de plus en plus de détenteurs souhaitent profiter des rendements proposés par la DeFi d'Ethereum. Un phénomène qui pourrait bien perdurer, tant que l'écosystème DeFi des secondes couches de Bitcoin n'aura pas atteint la maturité.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

  1. Avatar Phidyos dit :

    Bonjour. Merci pour cet article instructif. Est-il envisagé un article sur le projet SOVRYN prochainement ? La DEFI sur Bitcoin arrive et pourrait chambouler tout ça…

  2. Avatar Funky117 dit :

    Hello la team,
    Pourriez-vs expliciter cette phrase :
    “Un phénomène qui pourrait bien perdurer, tant que l’écosystème DeFi des secondes couches de Bitcoin n’aura pas atteint la maturité.”
    Je comprends pas ce que ca veut dire.

    Merci

    • Grégory Guittard Grégory Guittard dit :

      Je pense que Renaud voulait dire que l’on n’a pas fini de voir naître ou se consolider des solutions voulant amener du Bitcoin sur Ethereum, de plein de façons différentes. 🙂

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.


PARTAGER