StepN (GMT) interdit ? Le move-to-earn stoppé net par la Chine

Encore un bannissement chinois – Nous n’avons presque plus besoin de présenter le projet StepN (GMT), qui est déjà bien connu de la cryptosphère pour avoir populariser le concept de move-to-earn. Dans le cas de StepN, c’est en échange d’une marche ou d’une course que les utilisateurs gagnent des tokens. Mais la Chine ne semble pas du tout fan de ce concept, et les équipes du projet ont annoncé être obligées de bloquer leurs services dans ce pays.

Les chinois privés de l’incitation de StepN à faire du sport

Avec StepN, vous dégourdir en marchant ou en courant quelques minutes vous permet de gagner des tokens GST. De quoi motiver à se mettre à faire un peu de sport, ou à le faire avec plus de régularité et d’intérêt.

Malheureusement, les chinois vont bientôt être privés de ce service dit « move-to-earn ». Le compte Twitter officiel du projet a en effet annoncé que StepN ne pourra plus fournir de services liés à la localisation GPS des utilisateurs se situant en Chine. Et ce, à partir du 15 juillet prochain.

« Annonce sur la vérification des comptes en Chine continentale.
Chers utilisateurs de STEPN :
Afin de répondre activement aux politiques réglementaires en vigueur, StepN va effectuer un recensement des utilisateurs de l’application. Si des utilisateurs en Chine continentale sont trouvés, StepN arrêtera de fournir le service de localisation par GPS à leurs comptes à 24:00 le 15 juillet 2022 (UTC+8), conformément aux conditions d’utilisation, il en sera de même pour le service de localisation par IP. »

StepN banni de Chine.
Compte Twitter @Stepnofficial

>> Ne courrez plus aprés les cryptos ! Multipliez les opportunités de gains avec Kucoin Earn (lien affilié). <<

Les cours du GMT et GST se prennent une claque

Dans ce marché crypto plus que fébrile, après le désastre de l’UST et du LUNA, il n’en fallait pas plus pour que des ventes panique des tokens du projet StepN se produisent.

Le token de gouvernance, le GMT, est celui qui a le plus souffert au moment d’écrire, passant des environs de 1,40 dollar avant l’annonce, à moins de 0,85 dollar quelques heures plus tard, ce 27 mai. Cela correspond à une baisse de -39%.

Du côté du token utilitaire de StepN, le GST, c’est à peine mieux. Son cours sur Solana est passé de près de 2,10 dollars à environ 1,50 dollar. Une chute d’environ -28,5% en une douzaine d’heures.

Le GMT s’écroule après l’annonce du retrait de StepN de Chine.
Cours du GMT contre le stablecoin du dollar USDT (bougie 1h/Binance) – Source : tradingview.com

Habitués aux bannissements et autres interdictions décidé par leur Parti unique, les chinois parviendront-t-ils à utiliser StepN malgré ces restrictions ? Pas sûr étant donné que ce move-to-earn est en grande partie basé sur le décompte des déplacements physiques en échange de tokens. Il ne faut cependant pas sous-estimer leur ingéniosité rebelle. Car bien que les autorités chinoises aient officiellement banni le minage de Bitcoin (BTC) et des cryptos en Preuve de travail (PoW) en mai 2021, la Chine est déjà de nouveau le 2e plus grand contributeur au consensus PoW du réseau BTC.

Vous êtes dans le sens de la tendance ou plutôt à contre-courant ? Si les NFT vous laissent de marbre, inscrivez-vous vite sur KuCoin. Découvrez la toute dernière offre de Cloud Mining pour générer un revenu crypto en toute simplicité (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour