Le secret du succès de Cardano (ADA)

Une lenteur salutaire ? – Le fondateur du réseau blockchain Cardano (ADA), Charles Hoskinson, a une nouvelle fois appuyé sur ce qui fait le succès de son projet à ses yeux : le fait de prendre le temps de développer pour faire les choses bien du premier coup. Dans sa dernière vidéo, le CEO d’IOHK critique également les failles laissées dans la finance décentralisée (DeFi) des autres blockchains.

Hoskinson dénonce les 10,5 milliards de dollars perdus par la DeFi

Le projet Cardano (ADA) fait partie des plus ambitieux sur le long terme. Fondé en 2017 par Charles Hoskinson, cette plateforme à smart contracts et à applications décentralisées (dApps) se veut directement concurrente au réseau Ethereum (ETH) – dont Hoskinson a d’ailleurs été également co-fondateur en 2015.

Lors d’une nouvelle vidéo sur son compte YouTube, le fondateur de Cardano a expliqué à nouveau que l’important n’était pas de courir mais de partir à point. Construire trop vite – ou en l’occurrence, développer trop vite des applications – peut entraîner des failles structurelles qui risqueraient de faire s’écrouler tout l’édifice. Cela est fortement problématique concernant la finance décentralisée.

« (…) la Silicon Valley a ce mantra bizarre de vouloir aller vite et de casser les choses (…) pour des protocoles financiers qui vont contrôler le futur de votre vie financière, on me dit que la seule façon de réussir est de se précipiter sur le marché, de faire les choses à moitié et de le réparer plus tard. (…) c’est comme cela que 10,5 milliards de dollars de pertes ont été subies dans l’espace DeFi cette année, [en cryptos] volées, détournées, piratées (…) comme une conséquence directe de cette mentalité d’aller vite et de vouloir casser les choses. »

Charles Hoskinson

>>Jusqu’à 100 euros offerts en cryptomonnaies pour bien préparer le prochain bull run, ça vous tente ?<<

Cardano (ADA) est là pour le long terme, pas pour faire vite de l’argent

Si des projets cryptos se précipitent ainsi à la va-vite dans des gouffres d’impréparation, ce serait en bonne partie pour une raison de pure cupidité selon Hoskinson, qui continue ainsi :

« (…) vous voulez faire autant d’argent que possible, aussi vite que possible ? Alors laissez-moi être direct ! Vous vendez que les cryptos sont le futur, que c’est la raison pour laquelle les gens devraient en acheter. Mais votre but réel est d’être le premier sur le marché, pour que le prix de votre token monte en flèche, pour que vous puissiez vendre au sommet [de cotation], et ensuite vous enfuir et laisser ce [shitcoin] dans les mains de quelqu’un d’autre. »

Le parton de la société IOHK a également évoqué son désir, sur le long-terme, de décentraliser toujours davantage le réseau Cardano, et de le rendre le plus open source possible… y compris en prenant lui-même du recul, avec un rôle de moins en moins prépondérant dans son développement.

Malgré sa lenteur dénoncée par certains, le réseau d’ADA est déjà passé en preuve d’enjeu (PoS), là où le réseau d’ETH repousse l’échéance depuis un certain temps. Il reste qu’Ethereum garde une énorme avance en termes de finance décentralisée, même si Cardano a récemment vu son premier DEX – appelé SundaeSwap – passé en phase finale de test.

Si Bitcoin, Cardano et les cryptomonnaies sont l’objet de toutes les convoitises, c’est qu’ils sont… précieux ! Prenez le train de la crypto en marche et venez profiter d’une offre exceptionnelle : jusqu’à 100€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour