Au Salvador, Bitcoin ne fait pas l’unanimité

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

NON à Bitcoin au Salvador ! – La décision historique du Salvador de devenir le premier pays à faire de Bitcoin une monnaie à cours légal ne plaît pas à tout le monde. Si cette hostilité était évidente venant de la part d’institutions financières internationales, comme le FMI, il est plus étonnant de voir une partie de la population locale manifester son opposition.

Une peur confirmée de Bitcoin

On savait déjà que certains politiciens et opposants au président salvadorien Nayib Bukele souhaitaient contrer la « Ley Bitcoin » (Loi Bitcoin), pourtant largement adoptée par les législateurs du pays le 8 juin dernier.

Comme le rapporte le crypto-média brésilien Livecoins, quelques citoyens ont protesté ce 20 juillet pour dire « No al Bitcoin » (ou « non au bitcoin »). Ces manifestants sont allés devant l'Assemblée législative du Salvador, pour exiger l'abrogation pure et simple de la Loi Bitcoin.

Le groupuscule d’opposition, connu sous le nom de « Bloque de Resistencia y Rebeldía Popular » (ou « Bloc de résistance et de rébellion populaire »), avec bannières et pancartes à la main, a tenu un discours qu’on croirait tout droit sorti de la bouche d’un banquier central :

« Le bitcoin facilite la corruption publique, les opérations des trafiquants de drogue, le trafic d'armes et de personnes, l'extorsion et l'évasion fiscale. Il provoquera également un chaos monétaire, une baisse des salaires, des pensions et des économies des citoyens. »

Des citoyens du Salvador décident de manifester contre la Loi Bitcoin
Manifestants opposés à Bitcoin au Salvador – Source : Livecoins
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

La soumission au dollar US préférable ?

Dans les pays d’Amérique latine, c’est pourtant plutôt l’inflation galopante et systématique des monnaies fiduciaires locales qui provoquent la perte de pouvoir d’achat et le « chaos monétaire ».

Au Salvador justement, la dépréciation catastrophique du colón salvadorien avait fini par provoquer sa mort en 2001, remplacé par défaut depuis par le seul dollar des États-Unis – car oui, le Salvador n'a même plus de monnaie nationale depuis 20 ans.

Les manifestants anti-Bitcoin devant l'Assemblée législative du Salvador
Publication de Red Informativa de Arpas – Source : Twitter

Approuvée début juin, la Loi Bitcoin prévoit une période de 90 jours avant d'entrer en vigueur. Les Salvadoriens auront donc le droit et le devoir d'accepter les bitcoins en septembre prochain.

Si pour les crypto-enthousiastes, cela représenterait une incroyable chance de vivre dans le seul pays au monde (pour le moment) à avoir adopté Bitcoin comme monnaie, certains Salvadoriens demeurent inquiet à l'idée de sortir de 20 ans d’hégémonie du paternaliste dollar US. Espérons que la pédagogie et la familiarisation avec les cryptomonnaies aideront les contestataires à avoir la même vision du Bitcoin qu’Elon Musk : « Mon espoir pour Bitcoin est qu'il permette un meilleur niveau de vie et plus de pouvoir pour l'individu ».

Amateur de Bitcoin et de crypto ? Une offre limitée vous permet ces jours-ci d'obtenir gratuitement jusqu'à 300€ en cryptomonnaies (sous réserve d'un dépôt minimum de 150€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l'offre sur le site officiel).

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER