Ripple (XRP) s’envole (+111 %)… et dégringole à nouveau, pour une raison peu avouable

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Pump… and dump ?Le cauchemar continue pour le XRP émis par Ripple Labs. Alors que ses ennuis judiciaires avec la Securities and Exchange Commission (SEC) sont toujours en cours, voilà que le jeton interbancaire se fait pumper comme n’importe quel vulgaire shitcoin, par un groupe d’acheteurs coordonnés sur Telegram.

XRP part sur une lune artificielle avec Dogecoin

Après le parodique et sympathique Dogecoin (DOGE) au célèbre shiba, c’est désormais le jeton XRP de Ripple qui semble bénéficier (être victime ?) d’un pump artificiel, lié à la mouvance WallStreetBets.

En effet, au cours des dernières 24 h, le cours du XRP a soudainement décollé d'environ 0,40 dollar pour avoisiner les 0,56 dollar au moment d’écrire ces lignes, après un sommet à 0,75 dollar.

Comme le signale Larry Cermak, directeur de la Recherche du crypto-média The Block, cette brusque hausse semble tout sauf naturelle :

« Le XRP est en train d’être pumpé par un groupe de pump and dump sur Telegram (…) Il est arrivé la même chose au TRX (Tron) hier, et le pump a été corrigé très rapidement. Quoi qu'il en soit, soyez prudent. »

Ripple sur la défensive pour protéger son XRP

Cette initiative de gonflement artificiel du cours semble vouloir surfer sur le dépôt d’une demande de Ripple ce 29 janvier, pour réfuter les allégations de la SEC concernant le classement du jeton XRP comme valeur mobilière (securities).

Pour se défendre, Riple Labs explique que :

« La fonctionnalité et la liquidité du XRP sont totalement incompatibles avec la réglementation des valeurs mobilières. Exiger l'enregistrement du XRP en tant que valeur mobilière, c'est porter atteinte à son utilité principale. Cette utilité dépend du règlement quasi-instantané et transparent de XRP (…) traiter le XRP comme une securities reviendrait à soumettre des milliers de crypto-bourses et d'autres acteurs du gigantesque marché des monnaies numériques à des exigences réglementaires longues, complexes et coûteuses (…) »

Autant dire que si le classement du XRP comme valeur mobilière venait à être confirmé, ce sera le début de la fin pour le projet de Ripple.

Le futur président de la SEC, Gary Gensler, va devoir trancher. Il faudra espérer qu’il ait changé de point de vue depuis 2018, car il avait lui aussi particulièrement considéré XRP comme une valeur mobilière non enregistrée.

À court terme, ceux qui ont acheté le XRP au fond du trou dans lequel il était tombé, après l’annonce des poursuites de la SEC, doivent être heureux. Toutefois, cette attaque coordonnée d'achats n'aura certainement pas une durée de vie très longue. Ainsi, le côté dump de ce mouvement pourrait bien s'être déjà enclenché : on ne le rappellera donc jamais assez, attention dans ces situations… très risquées !

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER