Ripple stoppé dans son élan – En Colombie, l’immobilier ne sera pas sur la blockchain

J’adore qu’un plan se déroule sans accroc – Oups ! En fait, non. Ripple ne pourra pas placer cette célèbre punchline. En tout cas, pas pour l’instant ! Son projet de tokénisation immobilière est mis de côté.

Virage à 180 degrés pour le gouvernement

L’idée de base est bonne. Tokéniser l’immobilier colombien afin de faciliter les transactions, authentifier de manière sûre et transparente les ventes et surtout permettre un réel suivi des titres de propriétés, chose qui pèche énormément en Colombie.

Ripple Labs avait donc validé un partenariat avec le gouvernement colombien afin que, petit à petit, les titres fonciers soient stockés sur la blockchain. Mais ça, c’était avant

Car le projet, préparé avec le ministère des Technologies et de l’Information de Colombie, a été annoncé en pleine phase électorale. Et cette validation, proclamée seulement deux semaines avant la nomination du président, est aujourd’hui mise de coté.

L’ancien gouvernement n’ayant pas été réélu, le nouveau président Gustavo Petro a décidé que ce projet n’était pas quelque chose de prioritaire.

« Ce n’est pas l’un des projets définis dans le PETI [Plan Stratégique des Technologies de l’Information] ».

Juan Manuel Noruega Martínez, drecteur par intérim de l’Agence Nationale des Terres colombiennes

>> Inscrivez-vous sur Binance et bénéficiez d’une entrée à – 50% pour la Binance Blockchain Week avec le code Paris50JournalDuCoin (lien commercial) <<

La blockchain Ripple pour authentifier les biens immobiliers

Née d’un constat assez catastrophique, l’idée de cette tokénisation apporterait beaucoup au pays. À l’heure actuelle, il est difficile de faire expertiser les biens immobiliers, et surtout faire valider leur possession, notamment pour les agriculteurs. Ce qui ne les encourage pas à investir dans de nouvelles terres, ou de les utiliser comme garantie lors de demande de prêt pour améliorer leurs exploitations. L’État perd donc l’occasion de mettre en place des crédits, et surtout d’améliorer le niveau de vie de sa population.

Ripple

Ripple ne s’est pas (encore) exprimé sur le sujet. Le projet n’est pas annulé, surtout que Gustavo Petro est connu pour être plutôt « pour » les cryptomonnaies. Mais aucune date n’est fixée pour une mise en place future. Cependant, l’équipe doit avoir du mal à digérer cette annonce. Elle travaille depuis plus d’un an sur le sujet et a annoncé sa validation officiellement en juillet 2022.

Ripple Labs doit certainement mettre les bouchées doubles actuellement pour persuader le nouveau gouvernement de terminer la mise en place de la tokénisation et du suivi sur blockchain. En plus d’aider le pays, ce projet pourrait donner un coup de fouet à Ripple et son « célèbre » token, le XRP.

Envie d’assister à des conférences de qualité sur le Web3 ? Inscrivez-vous dès maintenant sur Binance. Le JDC vous offre 100 places à -50% pour la Binance Blockchain Week. Appliquez le code Paris50JournalDuCoin lors de votre commande. Dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde ! (lien commercial).

Alain

Passionné d’informatique depuis toujours, je suis tombé dans la marmite crypto en 2019 et n’en suis pas ressorti depuis ! J’aime transmettre, former et vulgariser pour que chacun puisse se lancer et avancer dans cet écosystème vaste et passionnant.

Recevez un condensé d'information chaque jour