Les plus richissimes familles folles de Bitcoin ? Les révélations de Goldman Sachs

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

De grandes familles friandes de Bitcoin et de cryptomonnaies – L’adoption institutionnelle des cryptomonnaies a rapidement progressé depuis début 2021. Des hedge funds et des sociétés de gestion de patrimoine de premier plan ont commencé à investir dans Bitcoin et d’autres monnaies numériques, au cours du premier semestre de cette année. Et cette tendance ne semble pas près de s’arrêter, puisque les family offices entrent dans la danse.

Les ultra-riches s'intéressent aussi à l’environnement

Une enquête de Goldman Sachs a révélé que près de la moitié des family offices avec lesquels la banque fait affaire souhaitent ajouter les monnaies numériques à leur portefeuille.

Les family offices sont une sous-catégorie des gestionnaires de patrimoine qui se concentrent sur la gestion de la fortune d’une famille donnée. Ces entités ont vu le jour durant le XIXème siècle aux États-Unis, avec l’apparition des premières grandes fortunes privées, comme la famille Rockefeller. Néanmoins, les family offices ne se sont démocratisés que depuis les années 90 et ont réellement pris de l’ampleur avec la montée en puissance du secteur technologique ayant créé des millionnaires par centaines.

Liste des principaux family offices à travers le monde comprenant les gestionnaires de fortune de Bill Gates, de Michael Dell, mais aussi de Wu Yajun
Liste des principaux family offices à travers le monde – Source : Bloomberg

L’enquête de Goldman Sachs sur les pratiques d'investissement des family offices rassemble plus de 150 entités établies aux États-Unis, en Europe et en Asie. Parmi les entreprises qui ont participé à l'enquête, 22 % disposent d'actifs sous gestion de 5 milliards de dollars ou plus et 45 % gèrent de 1 à 4,9 milliards de dollars.

Montant d'actifs sous gestion des family offices interrogés par Goldman Sachs. La majorité des family offices (66 %) gère plus d'un milliards de dollars d'actifs. Seuls 6 % d'entre eux gèrent moins de 250 millions de dollars d'actifs.
Montant d'actifs sous gestion des family offices interrogés par Goldman Sachs – Source : Goldman Sachs

Selon la banque d’affaires, 90 % gestionnaires investissent dans le capital-risque. Fondamentalement, cela n’est pas étonnant, car le capital-risque est l’investissement traditionnel le plus lucratif des 20 dernières années. Enfin, les considérations environnementales, sociétales et de gouvernance (ESG) commencent à se faire une place dans la thèse d’investissement de ces entités. Environ 60 % des répondants ont implémenté des stratégies qui prennent en compte les critères ESG.

Répartition géographique des family offices interrogés par Goldman Sachs avec 54 % des répondants aux États-Unis, 23 % en Europe et Afrique, puis 23 % en Asie
Répartition géographique des family offices interrogés par Goldman Sachs – Source : Goldman Sachs

>> Hors de question de leur laisser tous les bitcoins. Venez réclamer votre part ! <<

15 % des familles les plus riches au monde détiennent des cryptos…

Le sondage Family Office Investment Insights de Goldman Sachs montre un franc intérêt de ces entités pour l’écosystème crypto. Parmi les 150 gestionnaires interrogés, 15 % sont déjà exposés aux marchés des actifs numériques. Et la part de family offices américains détenant des cryptomonnaies est encore plus importante : environ 25 % des répondants. Par ailleurs, environ 66 % des family offices qui étudient activement une hausse de l’inflation considèrent les actifs numériques comme la meilleure protection :

« Certains family offices envisagent les cryptomonnaies comme un moyen de se positionner en cas d’inflation plus élevée, de taux bas prolongés et d’autres évolutions macro-économiques après une année de mesures de relance monétaire et budgétaire mondiales sans précédent. »

Sondage Family Office Investment Insights de Goldman Sachs

… mais la moitié a peur de la volatilité des cryptos

La principale raison avancée par les family offices qui ne sont pas exposés aux actifs numériques est la volatilité. Les gestionnaires expliquent leur prudence par le fait que cette classe d’actif ne constitue pas une réserve de valeur. Cette affirmation semble assez paradoxale, et ce, pour 2 raisons.

D’une part, les gestionnaires de fortunes ont une vision à très long terme de l’investissement. D’autre part, aucun investisseur ayant détenu du bitcoin pendant 3 ans n’a réalisé de moins-value. À ce jour, il est mathématiquement impossible d'avoir perdu de l'argent en détenant des satoshis pendant 3 ans ou plus. En outre, le sondage constate que l’impact environnemental des devises numériques est critiqué par ces investisseurs. Cela est assez cohérent au vu de leur intérêt marqué pour les considérations ESG.

Raisons des family offices pour ne pas investir dans les cryptomonnaies avec au premier rang le volatilité suivis par l'absence d’infrastructure et l’absence de connaissance du secteur
Raisons des family offices pour ne pas investir dans les cryptomonnaies – Source : Goldman Sachs

Pour finir, les family offices ne s’intéressent pas seulement aux actifs numériques au sein de la cryptosphère. Les gestionnaires ont signalé un fort intérêt pour « l'écosystème des actifs numériques ». De plus, de nombreux clients pensent que la technologie blockchain « va avoir autant d'impact qu'internet ». Il se pourrait donc que nous voyions apparaître ces family offices dans la liste des investisseurs des prochaines levées de fonds crypto.

Quand les familles financièrement les plus puissantes du monde s'orientent vers un nouveau produit, il n'est pas stupide de leur emboîter le pas. Commencez dès maintenant à monter votre stratégie d'investissement dans Bitcoin et les cryptomonnaies en vous inscrivant sur la plateforme de référence Swisssbog. Un bonus de bienvenue vous y attend : jusqu'à 100 euros en cryptomonnaies gratuites ! (en contrepartie d'un dépôt de 50 euros, lien affilié, voir conditions sur le site).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER