Mais qui veut encore du catastrophique Ripple ? – Elle vole 300 000 $ de XRP et finit en prison

Trading du CoinTrading du Coin
2.3
(74)

La rigolade version crypto – On dit souvent que ce n’est pas bien que tirer sur l’ambulance, mais avec le Ripple, l’occasion est souvent trop belle. Mais aujourd’hui, il ne sera pas question de parler protocole, mais pirate futée.

Retour sur une vieille affaire

Souvenez-vous, c’était en 2018 : la Federal Police (AFP) australienne avait interpellé une jeune femme, Katherine Nguyen. Cette dernière était accusée d’avoir escroqué une victime du même nom en janvier 2018, au moment où les cours étaient au plus haut.

C’est en gagnant l’accès à la boite mail de sa victime – un homme de 55 ans – que la hackeuse du dimanche avait pu réinitialiser son dispositif de double authentification (2FA).

Une occasion parfaite de rappeler que si ce système de double-authentification a le mérite d’exister, il n’est pas exempt de faille, notamment quand il repose sur l’envoi d’un SMS de confirmation ou lorsqu’un hackeur déterminé a accès à la fois à la boite mail de sa victime et à ses données personnelles.

Une condamnation confirmée

Après une investigation costaude de plus d’un an, les autorités avaient saisi à l’époque une quantité respectable de matériel informatique divers au domicile de la jeune femme.

L’apprentie pirate a donc été jugée, et condamnée à 2 ans et 3 mois de prison pour son méfait. Si le vol était assez impressionnant à l’époque (quelques 300 000 $ détournés et échangés contre du Bitcoin), l’effondrement du cours du Ripple depuis a aujourd’hui réduit ce magot à approximativement 30 000 $.

On rappellera que l’Australie est en pointe s’agissant de la traque aux crypto-criminels. Ce n’est en effet pas le premier crypto-scam que les autorités locales font tomber, loin de là.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 2.3 / 5. Nombre de votes : 74

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
L’écriture constitue l’une des activités qui me permet de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échec. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » -Aristote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici