Parier sur la chute de Tether (USDT) : une nouvelle mode chez les hedge funds qui amuse le géant des stablecoins

L’USDT, plus solide que prévu ? – Dès le lendemain du crash de l’UST sur Terra (LUNA) début mai 2022, c’est le stablecoin USDT de Tether qui a subi des attaques baissières. Malgré ces tentatives de manipulations, l’USDT est resté indexé sur le dollar américain. Sa société émettrice vient récemment d’expliquer pourquoi elle considère que les fonds spéculatifs (hedge funds) à la manœuvre n’ont aucune chance de parvenir à leur fin.

Ces hedge funds sont « incroyablement mal informés » sur les cryptos

Les tentatives de manipulations à la baisse des prix de l’USDT ont été tellement flagrantes, que des représentants de son entreprise émettrice, Tether, les ont publiquement dénoncés. Malheureusement pour ces spéculateurs hostiles, rien ne s’est passé comme ils l’espéraient.

Dans un billet de blog paru ce 28 juillet, Tether explique pourquoi les fonds spéculatifs perdent de l’argent en tentant vainement de shorter (vendre à découvert) le stablecoin USDT. Et pourtant, ces spéculateurs n’y sont pas allés de main morte. Au cours de ces deux derniers mois, Tether explique avoir honoré 14 milliards de dollars de conversion de l’USDT vers la monnaie américaine, sans défaillir.

Les hedge funds se sont précipités contre la cryptosphère, et l’USDT en particuliers, après le désastre du TerraUSD (UST) en mai. Ils ont multiplié les ventes à découvert pour faire tomber autant de cryptos que possible. Ces ventes consistent à prendre une sorte d’emprunt sur un actif pour le vendre immédiatement, en espérant pouvoir ensuite le racheter moins cher après avoir provoqué sa baisse, pour rembourser l’emprunt initial et empocher la différence.

>> Concentrez-vous sur le Bitcoin avec Bitstack… et gagnez 5€ de BTC avec le code JDC5 (lien commercial) <<

Une entreprise de démolition de l’USDT vouée à l’échec

Mais de toute évidence pour ces spéculateurs, détruire un stablecoin basé sur des réserves de change comme l’USDT est beaucoup plus compliqué que pour un stablecoin algorithmique comme l’UST de Terra.

Ce qui fait dire à Tether que la finance traditionnelle a un sacré « écart de connaissance » du marché crypto par rapport aux habitués de cette nouvelle classe d’actifs. Les fonds spéculatifs qui se basent sur l’évènement autour de l’UST pour attaquer l’USDT sont « incroyablement mal informés » et « carrément dans le faux ».

De plus, ces ventes à découvert finissent par ruiner les hedge funds. En effet, ils payent l’équivalent d’un taux d’emprunt des USDT tant que leurs positions de vente sont ouvertes (et donc que les USDT ne sont pas remboursés aux prêteurs). Or, ça fait désormais plus de deux mois que certains attendent que le stablecoin de Tether baisse, sans résultat.

Cette « incompréhension fondamentale » du marché crypto et de l’USDT aura donc coûté de l’argent à ceux qui tentent de shorter le stablecoin. Tether doit toutefois régulièrement lutter contre les rumeurs. Encore très récemment, l’entreprise a ainsi dû réfuter les on-dit sur sa possession de titres commerciaux chinois, censés soutenir son stablecoin.

Les guerres de chapelle crypto concernant les stablecoins vous laissent perplexe ? Pas de problème, achetez plutôt vos premières portions de Bitcoin sans même vous en rendre compte grâce à Bitstack… tout en gagnant gratuitement 5€ de BTC à l’aide du code JDC5 (lien commercial) !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour