Gagner 262 millions de $ en un mois sans bouger de leurs canapés – Les mineurs d’Ethereum (ETH) l’ont fait

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La nouvelle ruée vers les ethersIl n’y a pas que le minage de bitcoins (BTC) qui est très lucratif dans la cryptosphère. Avec des frais de transaction qui ont un peu diminué sur Ethereum (ETH), les mineurs validant les blocs de transaction n’avaient pas gagné autant depuis longtemps.

À vos pioches et pelles !

Les derniers mois de 2020 auront été très rentables pour ceux qui participent au consensus par Preuve de travail (PoW) d’Ethereum.

En effet, même si l’on parle beaucoup en ce moment du lancement de la version 2.0 d’Ethereum et de son système de staking par Preuve d’enjeu (PoS), notre bon vieux Ethereum 1.0 fonctionne toujours avec le principe de minage.

Selon le graphique ci-dessous, fourni par le crypto-média The Block, les mineurs d’ETH auraient gagné pour plus de 262 millions de dollars d’ethers au mois de novembre, dont environ 64 millions pour les seuls frais de transaction, soit plus de 24 % du total.

Revenus (bruts) des mineurs du réseau Ethereum (récompenses de bloc + frais de transaction)

Le record de revenus issus des frais de transaction date du mois de septembre, alors que l’écosystème de la DeFi connaissait son pic d’euphorie.

En effet, les mineurs avaient touché un pactole de 171 millions de dollars pour les frais de transaction et « seulement » 149 millions pour les récompenses de bloc. C’est la première fois de l’histoire d’Ethereum que les revenus issus des frais étaient supérieurs à ceux issus des récompenses.

Le record absolu pour les mineurs d’ethers reste toutefois janvier 2018, juste avant que la dernière bulle spéculative du marché crypto n’éclate. Les revenus du minage avaient valu plus de 762 millions de dollars.

La transition définitive du réseau d'Ethereum du consensus par PoW vers celui en PoS n’est pas prévue avant 2022. Autant dire que d’ici là, si la tendance haussière actuelle devait se confirmer dans les prochains mois, les mineurs d'Ethereum ont encore de bonnes chances de battre à nouveau leur record de revenus.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER