Le milliardaire Mark Cuban démasqué : son magot en cryptomonnaies affiché sur Twitter !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le masque de ce détracteur tombe – Le milliardaire Mark Cuban est connu au sein de l'écosystème crypto pour ses diverses prises de position contre Bitcoin et les cryptomonnaies. Cependant, il semblerait que, derrière cette façade, l'homme d'affaires ait lui aussi cédé à certains penchants shitcoinesques.

Mark Cuban, plus volatile qu'un shitcoin ?

Mark Cuban est connu pour ses prises de position toujours marquées – mais très fluctuantes – vis-à-vis des cryptomonnaies. En 2017 déjà, le milliardaire prenait La défense du Bitcoin, pointant du doigts ses confrères qui considéraient le roi des cryptos comme un instrument de fraude.

Mais 3 ans plus tard, en 2020, le discours a bien changé. À plusieurs reprises, Mark Cuban avait considéré que Bitcoin n'avait pas de valeur intrinsèque. Et pire : il en est même arrivé à affirmer qu'une banane avait plus d'utilité que Bitcoin. Autrement dit, l'avis de Cuban est à peu près aussi volatile que le cours de la crypto numéro 1.

Toutefois, il semblerait que, derrière tout le flou que renferme ses propos se cache une toute autre vérité.

Son secret révélé au grand jour sur Twitter

Grosse surprise ! Le chercheur de The Block, Steven Zhang, a réussi à mettre la main sur une adresse Ethereum appartenant à Mark Cuban.

Pour la trouver, Zhang a tout simplement été aidé par Mark Cuban lui-même. En effet, ce dernier avait posté, sur Twitter, le lien vers un NFT en vente sur Rarible.

L'adresse de Mark Cuban active depuis une quinzaine de jours présenterait alors un joli pactole de 134 000 dollars, dont la majorité (131 000 dollars) proviendrait des 450 AAVE déposés dans le service de staking du protocole.

La liste se poursuit avec tout un tas d'ERC-20 dans des proportions réduites.

Évidemment, cela ne représente qu'un des wallets potentiellement détenus par Mark Cuban. D'autres adresses, comme la 0x293ed38530005620e4b28600f196a97e1125daac pourraient aussi lui appartenir, car c'est elle qui aurait approvisionné la précédente adresse.

Cette histoire rappelle facilement la mésaventure de Vitalik Buterin, dont les actifs avaient été en partie révélés en 2018 suite à une erreur similaire. On ne le redira donc jamais assez : attention à comment vous menez votre tambouille crypto, car si vous n'êtes pas attentifs, sur une blockchain publique… tout le monde peut vous voir !

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER