Peepeth

Peepeth : Vitalik Buterin piégé par le Twitter basé sur Ethereum

Trading du CoinTrading du Coin
1
(1)

Ou pourquoi lier un wallet Ethereum à son nouveau compte pour pouvoir s’inscrire sur un réseau social n’est pas l’idée du siècle – Le 21 juillet, Matt Odell, contributeur et entrepreneur de la communauté Bitcoin, prévenait les internautes d’un souci de gestion de données personnelles en lien avec l’utilisation de la plateforme Peepeth.

Peepeth, c’est une application portée depuis Twitter, mais transposée sur la blockchain Ethereum. Tout message est gravé dans le roc ad vitam aeternam, et surtout, il est nécessaire, pour s’inscrire sur ce réseau social de lier une adresse Ethereum.

C’est là que le bât blesse, selon Matt Odell.

Le 18 avril dernier, Matt Odell lançait l’alerte sur le risque que couraient les utilisateurs nouvellement inscrits, qui n’auraient pas pris la précaution de créer une adresse ETH dédiée à Peepeth. Pour lui, cette procédure d’inscription pourrait à terme transformer Peepeth en mine d’or pour les entreprises se spécialisant dans l’analyse de données blockchain (et l’identification des parties prenantes à des transactions illégales). Déjà à l’époque, il prévenait qu’il lui avait été possible sans trop se fouler d’identifier une partie des avoirs de figures de la scène crypto, parmi lesquelles on pouvait compter notamment Michael Arrigton ou encore Wong Joon Ian.

Et c’est tout dernièrement une autre crypto-star qui est tombée dans le piège, en l’occurrence… Vitalik Buterin.

Ce dernier s’enthousiasmait justement sur Twitter des fonctionnalités de Peepeth le 21 juillet, juste après sa toute récente inscription. Il n’en a pas fallu plus pour que la cryptosphère aille fouiller un tantinet, et se rende compte que le créateur de l’ETH lui-même était tombé dans le piège.

Un des wallets de Vitalik Buterin s’est donc retrouvé exposé, wallet contenant pour 2,5 millions de dollars d’ETH et 2,5 autres millions de tokens ERC-20 divers.

Etherscan-screen-ETH-wallets
Source : Etherscan

La portée véritable de cet événement reste pour le moment relativement négligeable : une estimation récente des avoirs de Vitalik Buterin situerait ce total de 5 millions de dollars en tokens divers comme comptant pour 3% du total de ses possessions cryptos.

Ether_Ethereum_ETHMoralité de l’histoire : si vous testez une application blockchain-based qui vous demande de fournir une adresse… créez-en une nouvelle spécialement dédiée à cette application, ou bien vous courrez le risque d’exposer vos avoirs aux yeux de tous.

Sources : Etherscan ; Wikipédia ; QUARTZ || Images from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 1 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici