Le faux Bitcoin se déchire (encore) – Bitcoin Cash (BCH) forke, et tout le monde s’en fiche

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une nouvelle crypto mort-née ? Comme prévu, le hard fork de Bitcoin Cash (BCH) s’est passé dans la douleur avec la création de 2 chaînes. Même si nous allons voir que nouveau schisme a mis (encore plus) à mal la réputation de BCH, il se pourrait aussi que toute cette agitation s’avère finalement inutile.

BCH accouche de 2 cryptos, dont une seule devrait survivre

En amont du hard fork de Bitcoin Cash, c’était « la panique à bord » : beaucoup de possesseurs de BCH avaient fait converger en urgence leur crypto en direction des crypto-bourses prenant en charge le futur dédoublement. La précédente division de BCH, avec le BSV de Craig Wright, avait en effet donné 2 cryptos «viables ».

Cette nouvelle rupture entre le camp BCH ABC (BCHA), pro-taxe sur les récompenses de blocs minés, et le camp BCH Node (BCHN), anti-taxe, s’est produite à hauteur du bloc 661 647, ce dimanche 15 novembre.

Bitcoin Cash BCH

Le site CoinDance permet toutefois de vite nous rendre compte que seul BCHN semble avoir survécu à cette nouvelle division de la blockchain Bitcoin Cash. Comme on peut le voir ci-dessous, la puissance de calcul (hashrate) du clan BCHA d’Amaury Séchet s’est littéralement écroulée après le hard fork. À l’inverse, la blockchain BCHN a vu son hashrate se maintenir et revient maintenant vers sa moyenne d’avant le fork, autour de 1,5 EH/s (exahashes par seconde).

Puissance de calcul sur les blockchains splitées BCHN (en vert) et BCHA (en orange)

Tout ce mal pour rien au final

Du côté des blocs minés, c’est logiquement le même constat que pour le hashrate. Alors que la blockchain BCHN a déjà validé 106 nouveaux blocs depuis hier, celle de BCHA n’a pu valider que… 6 blocs.

En réalité, la branche BCHA a mis près de 2 h pour valider son premier bloc (le numéro 661 648), au lieu des 10 minutes habituellement sur le réseau Bitcoin Cash. Le sixième – et actuellement dernier – bloc de BCHA (le numéro 661653) a été validé il y a plus de 5 h au moment d’écrire cet article (voir ci-dessous).

Validation des blocs BCHN (à gauche) et BCHA (à droite) juste avant et après le hard fork

Qu’est-ce qu’a gagné Bitcoin Cash à se voir déchirer de la sorte, pour en plus finalement n’accoucher que d’une seule crypto viable ? Eh, bien ! Une grande inquiétude des investisseurs, en particulier des institutionnels.

En effet, alors que le fonds d’investissement Grayscale enregistre record sur record d’intérêts pour ses fonds cryptos, celui consacré à BCH est le seul à avoir diminué.

De ce fait, concernant le Grayscale Bitcoin Cash Trust, entre le rapport des fonds sous gestion du 9 novembre et celui du 13 novembre, la diminution a été de 2 millions de dollars – une baisse tout à fait contenue, cependant. Le fonds BCH est en effet passé de 48,8 à 66,8 millions de dollars juste avant le hard fork.

On voit donc bien qu'avec le nouveau bras de fer qui vient de se produire dans la communauté Bitcoin Cash, ce projet a vu sa (déjà mauvaise) réputation être écornée encore un peu plus. Seule « bonne nouvelle » : on ne devrait finalement pas voir un énième clone de Bitcoin perdurer, puisque BCHN semble parti pour être la cryptomonnaie considérée comme “le vrai Bitcoin Cash” par une majorité des exchanges… et devrait donc récupérer le ticker officiel de BCH sur ces derniers.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Looper dit :

    BTC, BCH, BSV, BCHA, ont tous des modèles de fonctionnement et des objectifs différents. BTC est n°1 car la première crypto, nom mondialement connu, difficile de créer des apps stables sous BTC puisque il est complètement limité et verrouillé (volontairement?) explore une couche logiciel au dessus du noyau appelé lightning network pour permettre de faire micro transactions et sert de valeur numérique volatile. BCH change ‘base code’ très et trop régulièrement donc pas évident pour créer, permet des transferts en micro transaction moins cher que BTC, très peu voir pas d’apps sous BCH, . BSV a une base code stable et verrouillée, tout un ecosysteme d’apps, nft et micro paiement spv instantané encore moins cher que son prédécesseur BCH, son fondateur CW divise l’opinion public et systématiquement le journal du coin haha. BCHA est conduit par Mr Séchet mais dans quelle direction et pour quel but, mystère et boule de gomme, il divise aussi l’opinion public mais bien moindre que CW.

    • Grégory Guittard dit :

      J’aimerais apporter une précision à votre laïus, si vous le permettez : M. Wright ne “divise” pas “systématiquement le journal du coin”. Au contraire, on est tous d’accord à son sujet par ici, et on a même tendance à l’appeler par son plus célèbre surnom 😉

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER