Bitcoin : la loi sur le minage de cryptos à New York est effective

Dénouement dangereux – Malgré la mobilisation de la communauté crypto et même l’intervention du maire de New York, l’État a décidé d’appliquer des restrictions pour les mineurs de cryptomonnaies qui ne seraient pas 100 % verts.

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme AscendEX, 10 000 sats de bitcoin offerts (lien commercial) <<

Minage de cryptomonnaies à New York : le ciel s’assombrit

Le 22 novembre dernier, la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a signé la loi qui interdit aux nouvelles entreprises de minage utilisant des sources d’énergie carbonées, de s’implanter dans l’Etat. Les mineurs en activité, dont les machines ne sont pas alimentées intégralement par de l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables, ne pourront ni renouveler leurs permis, ni se développer.

La loi est entrée en vigueur dès ladite signature. Alors que la gouverneure s’est félicitée de cette disposition, en indiquant qu’il s’agissait de « la première mesure de ce type dans le pays », les défenseurs de l’industrie ont soulevé les inconvénients et les dangers que représente cette loi, non seulement à l’échelle de l’État, mais également au-delà de ses frontières.

Minage de cryptomonnaies à New York
C’est plutôt le désamour entre les mineurs cryptos et l’Etat de New York

Pour Kevin Zhang, vice-président senior de la stratégie minière de la société Foundry, les autorités new-yorkaises ont envoyé « un signal clair » que l’Etat « est fermé aux mineurs de bitcoin ». Cette loi crée de surcroit, « un dangereux précédent en désignant une industrie particulière pour lui interdire l’utilisation de l’énergie ».

La précédente de la Chambre de commerce numérique, Perianne Boring, a évoqué les suppressions d’emplois liées à ces restrictions. En outre, elle estime que cette mesure privera les « populations sous-bancarisées » qui vivent à New York, d’un « accès financier ».

Certains acteurs du minage n’ont d’ailleurs pas attendu l’entrée en vigueur de la loi, pour déménager leurs activités vers d’autres juridictions plus favorables aux cryptomonnaies. L’avenir du minage dans l’Etat est sombre. Kevin Zhang a indiqué que les clients de Foundry « ont peur d’investir dans l’État de New York ».

Les autorités ont donc choisi de faire la sourde oreille face aux revendications de la communauté crypto, qui s’est mobilisée pour défendre l’avenir du secteur dans l’État. Le minage de Bitcoin n’avait certainement pas besoin de ces nouvelles restrictions, alors que l’hiver crypto met déjà les finances des mineurs à rude épreuve.

Les cryptos et la technologie blockchain sont des secteurs encore jeunes et volatiles. Tout investissement comporte un risque. En investisseur averti, vous avez fait vos propres recherches, et décidé de franchir le pas ? Inscrivez-vous sur AscendEX, et bénéficiez de 10 000 Satoshis (sats) de bitcoin offerts en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour