Pourquoi l’indice coréen « Kimchi Premium » annonce une hausse du cours de Bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La Corée du Sud largue le mondeSi l’actuelle consolidation des cours du bitcoin vous stresse par son absence de direction claire, peut-être que ce qui arrive en Corée du Sud vous réconfortera un peu. En effet, là-bas, le « Kimchi Premium » – une sorte de prime aux prix de Bitcoin – a déjà dépassé son ancien plus haut. Anticipation ou désillusion à venir ?

Bitcoin à plus de 66 000 dollars déjà en Corée du Sud

Ce qu’on appelle « Kimchi Premium » en Corée du Sud est tout simplement l'écart de prix d’une cryptomonnaie observé entre les plateformes d’échange du pays et celle du reste du monde.

Cet écart est principalement dû à la réglementation locale, qui empêche d’une part les étrangers d’avoir un compte sur les crypto-bourses sud-coréennes, mais qui interdit aussi aux citoyens du pays de trader les cryptos sur des plateformes étrangères. Cela, combiné à un manque d’options d’investissement à haut rendement en Corée du Sud, crée une surprime que les crypto-investisseurs sont prêts à payer.

Ainsi, comme le signale The Block, ce Kimchi Premium sur Bitcoin vient à nouveau de creuser un écart significatif, de l’ordre de 11 %, avec le cours mondial. Car là où ce dernier stagne désespérément en dessous de 60 000 dollars US, la cotation du BTC a déjà dépassé les 66 200 dollars sur la version sud-coréenne de la crypto-bourse Bithumb.

Le cours mondial du Bitcoin et son cours « sud-coréen » incluant le Kimchi Premium
Le cours mondial du Bitcoin et son cours « sud-coréen » incluant le Kimchi Premium – Source : The Block

Une hausse prémonitoire, ou pas du tout ?

Comme on le voit ci-dessus, les prix du BTC n’ont jamais été aussi élevés en Corée du Sud, créant un nouveau plus haut historique (ATH) local. En sera-t-il de même bientôt partout ?

Sans être pessimiste pour l’avenir, ce ne fut pas le cas dans le passé. En effet, comme le rappelle Coin Telegraph, la dernière fois qu’un tel écart s’est creusé entre le Kimchi Premium et le cours international de Bitcoin, c’était à la fin du précédent bull run en décembre 2017.

Ainsi, à cette époque, la prime sud-coréenne a dépassé de 20 % le cours mondial. Alors que le BTC frôlait les 20 000 dollars pour ce dernier, le même bitcoin se négociait dans les 24 000 dollars sur les plateformes de Corée du Sud.

Malheureusement, le Kimchi Premium sud-coréen ne va pas pouvoir nous servir de boule de cristal magique à lui seul. Même s’il est un indice très intéressant à surveiller – en tant que signe de nervosité/volatilité -, il peut aussi bien se présenter comme étant une anticipation de cassure à la hausse précoce du cours de Bitcoin, que comme étant le signe du début de la fin d’un bull run. Toute conviction dans un sens où l’autre consistera donc à voir le verre à moitié plein ou à moitié vide, une fois encore.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER