Hebdo Crypto #118 – Les actualités cryptomonnaies de la semaine

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

L’actualité concernant Bitcoin et les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier. Nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto afin de vous tenir informés sur la situation actuelle des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

Pour l’immanquable de cette semaine nous allons nous pencher sur un article réalisé par Ludovic, dans lequel il revient sur l’histoire de Bitcoinica, la plateforme d’échange sulfureuse qui a précédé MtGox.

Son créateur

Bitcoinica a été créée en septembre 2011 par Zhou Thong, de son vrai nom Ryan Tong Zhou, un jeune chinois de 17 ans qui étudie alors à Singapour.

Il apprend l’existence de Bitcoin à la fin de l’année 2010 et sa première réaction est, comme beaucoup d’autres, sceptique. Il ne s’y intéresse réellement que lorsqu’il en entend parler à nouveau au printemps 2011 alors que la bulle spéculative fait rage. Il achète ses premiers bitcoins à 8 dollars l’unité en août.

À cette époque, les plateformes d’échange se multiplient dans le but de copier le succès de Mt. Gox : TradeHill est lancée en juin, BTC-e en juillet, Bitstamp en août. Cependant il manque à cet éventail une plateforme sur laquelle effectuer du trading sur marge permettant l’effet de levier (leverage) et surtout la vente à découvert (short selling).

Le lancement

Zhou Tong saisit cette opportunité et se met à travailler sur une plateforme dès le 3 septembre. Ayant des connaissances en développement web, il construit le site en quelques jours. Bitcoinica voit ainsi le jour le 8 septembre 2011.

Le lancement est annoncé par Zhou Tong sur Hacker News et sur Bitcointalk. Il présente Bitcoinica comme une “plateforme de trading de bitcoins avancée“. Sur le site web, il présente la plateforme comme “élégante, professionnelle, révolutionnaire“. Il insiste sur la sécurité de la plateforme, notamment par le fait qu’elle “ne gère pas de portefeuille Bitcoin” et que “les fonds sont conservés sur Mt. Gox et sur [ses] comptes bancaires“. Enfin, il met en avant son accessibilité en garantissant la liquidité du marché et en ne prélevant aucun frais d’échange.

Les dépôts et retraits se font par des codes Mt. Gox échangeables, directement en bitcoins sur le compte Mt. Gox de Bitcoinica, ou par virements bancaires internationaux.

N’hésitez pas à consulter l’article dans son intégralité pour tout savoir de l’essor et la chute de Bitcoina : L’affaire Bitcoinica : le succès et la chute de la plateforme de trading de Bitcoin.

🗞 L’actualité en bref

Le Bitcoin n’a aucune valeur intrinsèque. C’est du moins ce qu’a déclaré le gouverneur de la Banque d’Angleterre. Selon lui, celle-ci est encore beaucoup trop volatile pour être utilisée.

▶ Le DEX Curve en passe de migrer vers la seconde couche d’Ethereum. Ainsi le protocole d’AMM vient d’être  déployé sur le testnet de zkSync, une solution de seconde couche d’Ethereum.

Le testnet d’Ethereum 2.0, Zinken est un succès. En plus de Zinken, Medalla continu également à fonctionner à merveille. Ces succès a poussé certains développeurs à annoncer un lancement d’Ethereum 2.0 dans les semaines à venir.

Ça y est !Les mises à jour Taproot, Schnorr et Tapscript ont été ajoutées au code de Bitcoin Core. Celles-ci ont été ajoutées par le développeur Pieter Wuille, bien qu’aucune date n’ait été communiquée sur leur passage sur le mainnet.

Le fondateur de Yearn, Andre Cronje poursuivit en justice. C’est ce que souhaite faire un groupe d’utilisateur ayant été lésé par le hack du projet Eminence. En plus de Cronje, deux autres affiliés à Yearn sont également pointés du doigt.

▶ Dernière interview en date de Block Interview avec comme invité le Youtuber Hasheur !

📊 Les 5 métriques de la semaine

123 milliards de dollars, c’est le montant qui a transité par l’écosystème DeFi au cours du troisième trimestre de 2020. Au total, 96% de ce volume a été réalisé sur la blockchain Ethereum.

Évolution du volume de la DeFi par quadrimestre – Source

25 millions de dollars, c’est la somme qu’a levée le protocole Aave. Ces fonds seront notamment utilisés pour démocratiser la DeFi auprès des investisseurs institutionnels ainsi que pour développer le marché asiatique.

2 200, c’est le nombre de bitcoins qui ont été dérobés via une faille d’Electrum. Ainsi des logiciels ayant une version dépassée ont vu une pop-up leur proposant une mise à jour, cependant cette pop-up télécharge une version malveillante du logiciel entraînant la perte des fonds.

1 milliard de dollars, c’est le montant qu’a investi Grayscale dans les cryptomonnaies au cours des 4 derniers mois. En l’espace d’un an, Grayscale a augmenté son patrimoine crypto d’environ 195%.

3 millions, c’est le nombre d’UNIs nécessaire pour envoyer une proposition de mise à jour, contrairement aux 10 millions initialement requis. Cette modification survient après la proposition controversée, mais acceptée de Dharma.

✉️ Le tweet de la semaine

Bonne semaine sur le Journal du Coin ! 🙂

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici