Le gouvernement vénézuélien prend le contrôle du minage de cryptos

Trading du CoinTrading du Coin
4
(25)

Les cryptos désormais nationalisées – Les autorités vénézuéliennes ont annoncé que le minage de cryptomonnaies sera nationalisé et soumis à un contrôle strict. Les mineurs ont l’obligation de rejoindre la mining pool gouvernementale sous peine de sanctions.

Le minage réglementé par un décret du SUNACRIP

Le Venezuela a récemment légalisé le minage de cryptomonnaies, mais les contraintes sont grandes. Les règles s’appliquant désormais à l’ensemble de l’industrie du minage sont fixées dans un décret paru au journal officiel de la République bolivarienne en début de semaine.

Joselit de la Trinidad Ramirez Camacho en est le signataire. L’homme, dont la tête est mise à prix par le gouvernement américain, dirige le SUNACRIP. Il s’agit de la Superintendencia Nacional de Criptoactivos, l’organe régulant les activités cryptos dans le pays.

Les mineurs doivent désormais enregistrer leurs activités auprès des autorités et demander une licence. Ils doivent également conserver toutes les traces de leurs activités durant 10 ans. Le gouvernement vénézuélien supervisera l’importation du matériel de minage dans le pays. Les fabricants de matériel vénézuéliens seront également contrôlés et devront s’acquitter d’une licence spécifique.

Nicolas MaduroVenezuela

Le minage socialiste

Le gouvernement de Maduro a également mis en place une pool nationale de minage. Les mineurs sont obligés d’y être rattachés et encourent des sanctions en cas de désobéissance. Ainsi, tous les revenus issus du minage crypto seront taxés et redistribués de façon équitable entre les mineurs.

Cela pose évidemment un problème pour les mineurs. S’ils refusent de coopérer, leur gouvernement prévoit de lourdes peines. S’ils minent pour le compte du gouvernement, ils s’exposent aux sanctions américaines. En effet, les États-Unis punissent toute activité économique en collaboration avec le gouvernement de Maduro. Cette situation a poussé récemment la plateforme Paxful à cesser toute activité au Venezuela.

Certains mineurs qui ont eu des soucis avec le gouvernement (notamment la saisie de leur matériel) voient la nouvelle d’un bon œil. D’autres devront renoncer à leurs activités, ne pouvant créer de pool privé.

La crypto étatique adossée au pétrole (petro) est présentée comme un moyen de contourner les sanctions américaines. Nicolas Maduro tente de l’imposer à la population par tous les moyens. En revanche, utiliser Bitcoin ou d’autres cryptos décentralisées pour échapper à l’inflation et au contrôle des capitaux est formellement interdit.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 25

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Morgan Phuc
Co-fondateur de BitConseil et du Journal du Coin

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici