Les fonds de dotation multimillardaires de Harvard, Yale et Brown achèteraient des bitcoins

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Aux États Unis, la grande majorité des universités disposent d’un fonds de dotation. Ces fonds, principalement composés de dons, servent à financer l’éducation ainsi que la recherche. En pratique, les universités sont libres d’investir cet argent comme elles le désirent. Ainsi, il est courant de voir ces fonds de dotations mobilisés pour investir dans des fonds spéculatifs, de l’immobilier ou encore dans les matières premières.

Cependant, il semblerait que ces fonds n’aient pas été insensibles à l’appel du Bitcoin.

Les universités américaines se mettent au Bitcoin

Ainsi, comme l’a révélé CoinDesk, plusieurs universités influentes tels que Yale, Harward ou encore Brown utiliseraient une partie de leurs fonds de dotation pour investir dans le Bitcoin… et depuis plus d’un an.

Coinbase est cité par le crypto-média comme étant le prestataire à priori sollicité pour ces opérations d’un nouveau genre. Pour autant, aucune des universités concernées, ni Coinbase d’ailleurs, n’ont souhaité réagir auprès de CoinDesk : il convient donc de considérer cette information avec les pincettes de rigueur.

Cependant, d’après deux sources proches du dossier cités par CoinDesk, cela ferait plus d’un an que ces universités auraient adopté cette stratégie :

“La plupart investissent depuis au moins un an. Je pense qu’ils vont probablement en discuter publiquement plus tard dans l’année.”

Sources citées par CoinDesk.

Dans les faits, ces universités ont plusieurs milliards de dollars en gestion, Yale étant à la première place avec plus de 30 milliards de dollars. Malheureusement, il est impossible de savoir quelle proportion de ce capital aurait été allouée à ces crypto-investissements… si tant est qu’elle l’ait été.

La suite logique ?

Bien que cette annonce puisse paraitre surprenante, elle semble être la suite logique d’une stratégie menée sur plusieurs années.

En effet, dès 2018, plusieurs universités ont investi dans des fonds de capital-risque spécialisés dans les cryptomonnaies. Par exemple, David Swensen, directeur des investissements de l’université de Yale, a investi dans deux fonds de capital-risque crypto en 2018.

Les mêmes sources évoquent également l’arrivée de fonds de pensions, dans l’écosystème Bitcoin. Une preuve de plus de l’intérêt institutionnel pour les cryptomonnaies ?

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER