Arnaques Bitcoin L’idée saugrenue (mais efficace) du FBI

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Quand le FBI y va sérieusement – L'univers des cryptomonnaies offre de multiples opportunités, notamment aux investisseurs aguerris qui n'hésitent pas à investir dans les gros bonnets, tels que Bitcoin. Pourtant, il ne cesse d'y avoir de nouvelles victimes d'escroqueries prenant pour prétexte et pour appât la reine des crypto chaque jour. Pour y remédier, le FBI de l'Ohio a pris les taureaux par les cornes. Et étrangement, sa campagne de prévention semble porter ses fruits.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-Elon-Musk-expose-cryptos.png.

Des panneaux pour prévenir au lieu de guérir

Le 4 mai, la chaine News 5 Cleveland a indiqué que le FBI et la brigade anti-scam du comté de Cuyahoga avaient installé des panneaux d’avertissement pour lutter contre les escroqueries utilisant les ATM Bitcoin.

A l'origine de cette décision, une recrudescence d'escroquerie au BTC et le fait que les scammers font du neuf avec du vieux. Le “simple” appel téléphonique d’une personne ayant un besoin urgent d’argent pour X et Y raisons fait toujours mouche. Les escrocs demandent cependant désormais à leurs victimes d’envoyer des Bitcoins en utilisant un ATM BTC via un QR code qu’ils leur fournissent, plutôt que d’effectuer une transaction en monnaie fiat ou via coupons pré-payés. Une fois les fonds envoyés dans les wallets des scammeurs, il est quasiment impossible de les récupérer le revers de la décentralisation.

Des citoyens alertés à temps

La ville de Shaker Heights a failli tomber dans le panneau – celui des escrocs, mais pas du FBI. En effet, une citoyenne ayant reçu l'appel de son fils (soi-disant) s'est rendue à un distributeur BTC pour envoyer 9 000 dollars à un avocat. Un commerçant à proximité l’a heureusement interpellée, ce qui lui a permis de ne pas se faire avoir par les malfrats.

Selon l’agent spécial du FBI, Vicki Anderson, les panneaux devraient permettre aux victimes potentielles de prendre du recul avant de procéder à une quelque transaction :

« L'objectif de ces panneaux est de donner aux gens une chance de s'arrêter, de réfléchir un peu. Le gouvernement ne va pas vous demander de payer en bitcoins. (…) la prison ne vous demandera pas de payer en bitcoins et votre compagnie d'électricité n'accepte pas les paiements en bitcoins. »

Même si les arnaqueurs sont connus pour redoubler d'efforts afin de réussir leurs projets, cette initiative reste louable et vraisemblablement efficace dans une ville où des habitants ont pu être prévenus à temps. Espérons que le FBI sache innover continuellement pour protéger la population de ces escroqueries parfois très bien déguisées.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER