Faux diamants contre cryptos : une pyramide de Ponzi de plus s’effondre

Trading du CoinTrading du Coin
4.7
(17)

Pas une semaine ne se passe (ou presque) sans que les autorités judiciaires de tel ou tel pays ne mettent la main sur l’opérateur d’un système de Ponzi lié aux cryptomonnaies. Cette fois-ci, les faits se déroulent dans le district sud de la Floride.

Jose Angel Aman, résidant à Washington, est un homme de 51 ans, accusé d’avoir opéré une gigantesque pyramide de Ponzi. En cinq ans, il aurait dérobé 25 millions de dollars grâce à son système.

Argyle Coin, sa crypto, et ses diamants inexistants

Aman se présentait auprès de ses investisseurs comme un vétéran de l’industrie du diamant. Sa plateforme, Argyle Coin, promettait des rendements exceptionnels à ses utilisateurs.

Une cryptomonnaie servant de base au système était censée être la première à être adossée à de vrais diamants. L’homme affirmait en détenir en réserve, de par ses activités passées, à hauteur de 25 millions de dollars. C’est l’argument qu’il employait pour attirer de nouveaux investisseurs : avec de telles réserves sécurisées, le risque n’existait pas.

En réalité, Aman payait les dividendes promis à ses investisseurs grâce à l’argent des derniers arrivants. Il aurait ainsi dépensé avec ses associés 10 millions de dollars, uniquement pour sustenter son train de vie luxueux.

Le système aurait tenu 5 ans, de mai 2014 à mai 2019. Aman et son équipe auraient dérobé plus de 25 millions de dollars auprès de plusieurs centaines d’investisseurs. L’homme devra désormais répondre de ses actes devant la procureure Adrienne Rabinowitz à West Palm Beach…

Il peut paraître étonnant de voir que des personnes relativement fortunées aient pu être aussi naïves, et durant si longtemps. Mais c’est oublier la 32e loi du pouvoir de Greene : play to people’s fantasies.

« On évite souvent la vérité, car elle est laide et déplaisante. Ne rappelez jamais la réalité, à moins d’être préparé à affronter la colère venant du désenchantement. La vie est si dure, et si angoissante, que ceux qui l’enjolivent par de belles histoires sont des oasis dans le désert : tout le monde afflue vers eux. C’est un grand pouvoir que de savoir exploiter les fantasmes des masses. » – Robert Greene

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 17

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Morgan Phuc
Co-fondateur @ BitConseil / Journal du Coin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici