Cette cryptomonnaie est une véritable catastrophe ambulante : une troisième attaque des 51% contre Ethereum Classic !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Jamais deux sans trois Début août, Ethereum Classic avait été victime de 2 attaques des 51%, causant la perte de 7,3 millions de dollars. Une fois encore, le réseau n’est pas parvenu à échapper à une troisième attaque… potentiellement fatale.

Notre avis sur Ethereum (ETH) »

Une sécurité remise en question

Le mois d’août aura été agité pour le réseau Ethereum Classic. Celui-ci a d’abord subi une première attaque 51 % le 1er août, entraînant la perte de 5 millions de dollars. Moins d’une semaine plus tard, le 6 août, une seconde attaque a eu lieu, avec une perte d’élevant à 2,3 millions de dollars cette fois.

Ainsi, plusieurs plateformes d’échanges ont été jusqu’à remettre en question le listing de l’ETC à cause de sa sécurité de plus en plus discutable. Heureusement, les équipes en charge d’Ethereum Classic ont dévoilé un plan d’amélioration de la sécurité à court et moyen terme.

Les détails de la troisième attaque

Bien que des mesures aient été prises pour tenter d’empêcher de nouvelles attaques, les problèmes d’Ethereum Classic sont loin d’être résolus.

Ainsi, une troisième attaque 51 % a été détectée le samedi 29 août par Bitfly, la compagnie mère de la pool de minage Ethermine.

Dans les faits, cette attaque se montre plus impressionnante que les deux précédentes réunies. Ce sont plus de 7 000 blocs qui ont été réorganisés. Cela représente environ 2 jours de minage.

Bilan total du larcin : environ 9 millions de dollars dérobés. La majorité de cet argent proviendrait de la plateforme d’échange OKEx, d’ores et déjà touchée lors de la première attaque.

Suite à ces pertes colossales, de 14 millions de dollars au total, la plateforme OKEx pourrait bien se décider à retirer une fois pour toutes le jeton Ethereum Classic.

Une solution de fortune à l’horizon

À la suite de cette nouvelle attaque, les équipes d’ETC Labs (entreprise en charge du développement d’Ethereum Classic) ont annoncé être « conscientes du risque actuel pour le réseau, dû aux faibles niveaux de taux de hachage ». ETC Labs en a profité pour communiqué de nouvelles mesures de sécurité :

« Aux mineurs, aux bourses et aux autres fournisseurs de services, nous suggérons de maintenir les niveaux d’exigences de confirmation bien au-dessus de 7 000 blocs pour l’instant. »

À défaut d’améliorer la sécurité et en attendant le déploiement de leur plan de sécurisation, Ethereum Classic fait le choix de suggérer d’augmenter le temps confirmation à 7 000 blocs pour être en mesure de détecter les attaques des 51 % avant que celles-ci ne fassent de dégâts. Autant dire qu’il faudra être (très) patient pour utiliser l’ETC dorénavement.

Depuis le début du mois d’août, le jeton ETC a perdu 24 % de sa valeur, en passant de 8 à 6,62 dollars. Ces attaques à répétition et le manque de réactivité de la part d’ETC Labs pourraient bien avoir raison du projet Ethereum Classic.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER