Ethereum 2.0 : 77,7 % des Ethers seront bloqués

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Eth2 n’est pas assez sécurisé – Alors que le lancement d’Ethereum 2.0 est une nouvelle fois reporté, de nouveaux détails apparaissent concernant l’économie du staking sur Ethereum. Ainsi, près de 80 % des ETH pourraient être utilisés dans ce processus.

Un réseau à sécurité variable

La semaine dernière, Tanner Hoban et Tom Borgers de Consensys, ont publié un rapport concernant le modèle de Proof of Stake qui sera utilisé par Ethereum 2.0.

À travers les 100 pages qui constituent le papier, les deux chercheurs ont analysé l’ensemble des facettes de cette grande mise à jour. C’est ainsi qu’ils ont identifié trois facteurs qui influenceront grandement la sécurité du réseau, à savoir le nombre d’ETH stakés, le prix de l’ETH et sa volatilité.

« Chacune de ces variables a un impact direct ou indirect sur le coût de l’attaque du réseau. » Rapport de Tanner Hoban et Tom Borgers

Ethereum 2.0 serait beaucoup plus proie aux attaques par rapport à Eth1, notamment à cause de la haute connectivité entre les différentes applications de l’écosystème DeFi.

Les variations soudaines du cours de l’ETH ont d’ores et déjà provoqué des ravages. Ils pourraient prendre une ampleur démesurée sur Eth2, où la sécurité serait fonction du cours.

Cependant, l’étude relativise cette donnée en précisant que les niveaux de sécurité d’Eth1 seront atteints avec « seulement » 13,8 % des ETH totaux impliqués dans le processus de validation, en prenant en compte les variations historiques du prix.

De son côté, le coût de la sécurité serait inférieur lors du passage à Ethereum 2.0. En effet, l’inflation du réseau sera d’environ 0,55 % contre 4 à 5% actuellement. Ainsi, les ETH créés par le réseau pour récompenser les validateurs seront 10 fois inférieurs aux taux de création actuels.

Presque 80% des ETH seront en stake

En outre, après analyse des données on-chain, les chercheurs ont identifié que 77,7 % des ETH étaient stockés sur des portefeuilles éligibles au staking. Cela inclut des portefeuilles ayant un minimum de 32 ETH et n’étant pas détenus par des plateformes d’échange. Une valeur bien supérieure aux 13,8% est nécessaire pour atteindre le niveau de sécurité d’Ethereum 1.0.

Évidemment, ces chiffres restent des estimations. Dans la pratique, une grande partie des porte-feuilles éligibles peuvent ne pas participer pas au processus de validation, en raison de sa complexité et ses risques.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER