De la cryptomonnaie à l’œil ? Snowden dénonce les scans oculaires de WorldCoin

« Scannez, scannez-moi (l’œil), Worldcoin vous le rendra » Nous étions déjà sceptiques sur le projet de Worldcoin, qui vous échange sa cryptomonnaie contre un scan de votre œil, mais de récents commentaires d’Edward Snowden vont également dans le sens de la méfiance. Certains observateurs vont même carrément jusqu’à parler de « système pyramidal » dans son mode de fonctionnement.

Snowden alerte sur le « catalogue de globes oculaires » de Worldcoin

Le projet Worldcoin fait parler de lui, avec ses appareils étranges sous forme de sphères chroméesappelées « Orb » – qui permettent de scanner l’iris des participants à sa grande distribution de cryptomonnaie.

L’objectif officiel du projet serait de distribuer à 1 milliard de personnes cette crypto, supposée être répartie « équitablement » entre tous, grâce précisément à ces empreintes oculaires, supposée pouvoir empêcher toute distribution en double à une même personne.

Mais le lanceur d’alertes Edward Snowden a immédiatement repéré un premier gros problème dans le projet de Worldcoin. Car même si ses promoteurs expliquent ne pas stocker directement les photos d’iris des yeux des participants au programme, un code numérique (hash, ou ici « IrisHash ») est lui conservé dans les bases de données du projet :

« Avec tout mon respect, les documents indiquent que les « nœuds séquenceurs » enregistrent les hachages (identifiants) produits par le scan des yeux des personnes dans votre base de données. Apple, par exemple, ne les conserve pas (…) ils sont chiffrés directement sur l’appareil (via enclave). Le résultat final de la « Phase 1 » de Worldcoin est un catalogue de globes oculaires. ».

Réaction de Edward Snowden face à Worldcoin
Compte Twitter @Snowden

Edward Snowden craint également que ces données biométriques personnelles très sensibles puissent être captées et volées par des pirates, car le protocole de preuves à divulgation nulle de connaissance (zero-knowledge proofs), permettant de rendre anonymes les données, ne serait appliqué que durant la « Phase 2 » du projet.

>> Anticipez le prochain cycle de croissance de Bitcoin en vous inscrivant sur la plateforme de référence Swissborg <<

Critiques autour du globe

Un autre lot de problèmes majeurs viennent émailler le projet, notamment concernant sa répartition qui se veut équitable – d’où le scan oculaire obligatoire, pour être sûr que tout le monde soit (en théorie) mis sur un pied d’égalité.

Or, comme le signale le compte Twitter @zachxbt, 20% de l’offre de Worldcoin serait conservé par l’équipe. De même, il se demande bien pourquoi des fonds d’investissement, comme Andreessen Horowitz (a16z) et Coinbase Venture, notamment, ont mis récemment un total de 25 millions de dollars sur la table pour ne rien recevoir en retour.

À ce propos, la politique de confidentialité du programme Worldcoin permettrait de communiquer à des tiers certaines données des participants…

Et enfin, dernier point et non des moindres, la structure pour l’acquisition des scans d’iris fait furieusement penser à un « système de Ponzi MLM » (marketing à paliers multiples). Dans une vidéo de la « Worldcoin University » (sic), on annonce ainsi aux futurs opérateurs de scanners oculaires que « (…) lorsque nous vous donnons un Orb (…) nous vous donnons aussi un mini-business à gérer. ».

Compte Twitter @zachxbt

Autant dire tout de suite que ces opérateur d’Orb vont être fortement incités à la chasse aux globes oculaires, avec des récompenses croissantes en fonction du nombre d’yeux scannés. Le fait que ces Orb ressemblent à une Étoile de la Mort de l’Empire des films Star Wars est un plus (ou un moins ?) en bonus.

Vous l’aurez compris, il y a de bonnes chances qu’on vous propose prochainement de vous scanner l’œil pour avoir un peu de shitcoin crypto en échange (pardon, mes doigts ont ripé). Pour ceux qui seraient arrivés après janvier 2018 dans la cryptosphère, allez voir l’exemple du scam BitConnect, pour voir ce que peut donner (de très mauvais) un système pyramidal appliqué à un projet crypto.

Envie de récupérer (vraiment et sans risque) de la cryptomonnaie à l’œil ? Prenez le train en marche et venez profiter d’une offre exceptionnelle : jusqu’à 100€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour