Cocorico sur la blockchain – La Société Générale choisit Tezos pour tester son crypto-euro

Trading du CoinTrading du Coin
4.1
(15)

Tezos s’annonce comme le berceau du crypto-euro – La Banque de France accélère ses tests d’euro numérique en partenariat avec la Société Général. Selon les dernières nouvelles, la blockchain Tezos, elle aussi française, a été sélectionnée pour héberger ces tests.

La Société Générale pour développer l’euro numérique

En juillet dernier, la Banque de France a annoncé les 8 candidats avec lesquels elle travaillerait dans le cadre de ses expérimentations sur un euro numérique.

Parmi les candidats, nous retrouvions Forge, la filiale de la Société Générale spécialisée dans les security tokens.

« Les expérimentations proposées par les candidats retenus permettront d’explorer de nouvelles modalités d’échange d’instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale, de tester le règlement en monnaie digitale de banque centrale afin d’améliorer les conditions d’exécution des paiements transfrontières et de revisiter les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale. » – Le communiqué de presse

Tezos pour héberger l’euro numérique

Dans un communiqué de presse publié mardi 15 septembre, l’entreprise Nomadic Labs a annoncé que la Société Générale – Forge utiliserait la blockchain Tezos pour réaliser ses expérimentations.

Un choix qui semble cohérent sachant que Nomadic Labs fait parti du groupe d’experts appelé par la Société Générale dans le cadre de ce projet.

Le choix de Tezos a été motivé par trois principales caractéristiques propres à Tezos, à savoir :

  • sa gouvernance on-chain,
  • son consensus régit par du Proof of Stake,
  • la possibilité d’effectuer des vérifications formelles sur les smart contracts.

Ce dernier point est particulièrement important, car il permet de s’assurer que les smart contracts n’agiront jamais de manière non attendue. Cela permet d’assurer la sécurité du code et son intégrité.

« Le projet Tezos, fort de ses capacités techniques, de son adaptabilité et de sa forte communauté, est déjà présent dans différents projets, tant en France qu’à l’étranger. Nous sommes particulièrement heureux de voir cette technologie sélectionnée par Société Générale – Forge, et de réaffirmer, une fois de plus, que la qualité et l’expertise de notre ingénierie sont récompensées. » – Michel Mauny le président de Nomadic Labs

Les expérimentations vont désormais démarrer pour tester l’euro numérique sur Tezos. Suite à ces expérimentations, la France pourrait devenir l’un des premiers pays à lancer une cryptomonnaie contrôlée par une Banque centrale, comme le souhaitait François Villeroy de Galha, gouverneur de la Banque de France en décembre 2019. 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.1 / 5. Nombre de votes : 15

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici