Celsius Network (CEL), un vilain cachotier depuis 2021 ? Ce régulateur sévit

Celsius pas encore au fond du trou ? – La descente aux enfers continue pour Celsius Network (CEL), surtout pour ses clients lésés. Depuis le gel des retraits cryptos le 13 juin dernier, les révélations scandaleuses se succèdent. Une des dernières en date accuse Celsius d’avoir menti sur la santé financière de l’entreprise depuis 2021.

La régulation financière du Vermont accuse Celsius

Cela va bientôt faire 2 mois que l’entreprise Celsius s’est placée sous la protection du chapitre 11 du code des faillites des États-Unis. Et la fin du tunnel semble encore bien lien pour le service de lending.

Dans un nouveau document officiel versé au processus judiciaire en cours, le Département de la régulation financière du Vermont accuse Celsius et son CEO Alex Mashinsky d’avoir fait des déclarations « fausses et trompeuses » à leurs clients. Plus grave encore, les mensonges sur la situation précaire de la société auraient débuté dès 2021.

« En fait, l’analyse préliminaire des dossiers financiers fournis au groupe de régulateurs multi-Etats indique que Celsius a subi des pertes massives au cours des sept premiers mois de 2021. Elle a également connu deux événements négatifs importants en juin et juillet 2021. »

Extrait du document
Celsius Network et son CEO doivent affronter l’État du Vermont devant la justice

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Des suspicions de manipulation de prix du token CEL

Pour couronner le tout, l’autorité financière de l’État du Vermont soupçonne Celsius d’avoir procédé à des manipulations du cours du token de l’entreprise, le CEL. Les équipes d’Alex Mashinsky auraient acheté des tokens CEL à plusieurs reprises pour en faire gonfler le prix artificiellement.

« Des allégations crédibles ont été affirmées publiquement par le biais de lettres adressées à la Cour et autrement, selon lesquelles Celsius et sa direction se sont livrées à des manipulations inappropriées du prix du token CEL, notamment en utilisant le produit des dépôts de ses investisseurs pour acquérir des tokens CEL et augmenter sa position nette en CEL. »

Extrait du document

Et voilà le plus grave de tout pour la fin. Le régulateur accuse carrément Celsius d’avoir ni plus ni moins utilisé des méthodes digne d’un Ponzi quand sa santé financière s’est aggravée. La société aurait ainsi utilisé les nouveaux dépôts pour pouvoir verser les intérêts des fonds déjà déposés :

« Celsius a également admis (…) n’avoir jamais gagné suffisamment de revenus pour soutenir les rendements versés aux investisseurs. Cela montre un niveau élevé de mauvaise gestion financière et suggère également qu’au moins à certains moments, les rendements des investisseurs existants étaient probablement payés avec les actifs des nouveaux investisseurs. »

Extrait du document

Celsius est définitivement dans une très fâcheuse posture. Dans ces conditions, il n’est pas sûr que son activité de minage de bitcoins, autorisée mi-août par le juge des faillites, suffise à redresser la barre de ce navire crypto en perdition.

Pour vous, c’est décidé ! Pas besoin de tergiverser, vous dites “oui” aux cryptomonnaies ! Faites le plein de Bitcoin, d’Ether et autres tokens sur le plus grand exchange du monde. Courez vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur, et bénéficiez de 10% de remise sur vos frais de trading (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.