Cardano réussit son hard fork ! Bientôt du staking pour gagner des ADA ?

Cardano en pleine remontada ?Le projet de cryptomonnaie Cardano (ADA) s’était développé en toute discrétion ces derniers temps, avant de récemment faire parler de lui en décembre dernier, avec un TestNet proposant du staking, appelé « Shelley ». Aujourd’hui, c’est le hard fork appelé Ouroboros Byzantine Fault Tolerance (OBFT) qui a été mis en place sur le réseau principal de Cardano. Sera-t-il bientôt possible pour tous de « staker » et gagner des ADA ?

Un plan qui s’est déroulé sans accroc

Dans la nuit de ce jeudi 20 février, à 22h44 heure de Paris, le réseau principal (ou « MainNet« ) de Cardano a réussi à intégrer son amélioration Ouroboros Byzantine Fault Tolerance. Cette dernière lui permet de rentrer dans la phase 2 de son développement global, et de préparer la venue du réseau Shelley, qui permettra – entre autres – le staking des ADA.

Cardano hard fork OBFT
Mission réussie pour Cardano : le hard fork OBFT a été implanté sans difficulté.

Présentée comme une « crypto 3.0« , le projet Cardano repose sur une technologie assez complexe, même pour les amateurs de la technologie blockchain, qui est pourtant déjà elle-même assez difficile à appréhender pour un profane.

Pour résumer, la mise en place définitive du réseau Cardano nécessite de passer par plusieurs phases de tests et de recherches. Sans rentrer dans les détails, ces 3 phases sont Ouroboros Classic, puis Ouroboros BFT, et enfin Ouroboros Genesis, qui sera la version finale du projet Cardano (voir ci-dessous).

Les phases d’évolution de Cardano (ADA) – Source : IOHK

C’est d’ailleurs pour cela que Charles Hoskinson, CEO de l’équipe de développement IOHK de Cardano, a tweeté avec enthousiasme que son projet entrait dans une nouvelle ère avec OBFT.

Bientôt, le passage de « Byron » à « Shelley »

Pour l’instant, le réseau principal de Cardano est Byron, et l’arrivé du hard fork OBFT lui apporte déjà « une vitesse de transaction plus élevée », selon Tim Harrison, directeur de la communication d’IOHK, cité par U°Today.

C’est également une étape importante sur le chemin de Cardano pour basculer son MainNet sur Shelley (ce qui marquera l’obsolescence de Byron). Cette nouvelle, et dernière, version de Cardano sera beaucoup plus décentralisée, car elle permettra à la communauté ADA de choisir ses propres validateurs, grâce au fameux staking (la mise en jeu de tokens).

Bien qu’il n’y ait, pour l’instant, pas de date précise annoncée pour ce futur hard fork vers Shelley – qui fera entrer Cardano dans son ère « Ouroboros Genesis » – Tim Harrison parle d’un délai de recherche et développement d’environ deux mois. Dans l’intervalle, nous vous tiendrons bien sûr au courant des évolutions de ce projet, qui semble arriver proche de sa maturité.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Une réponse à “Cardano réussit son hard fork ! Bientôt du staking pour gagner des ADA ?


Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour