Cardano : 1,5 milliard d’ADA viennent d’être mis en staking en moins de 12h

Des ADA mis bien au chaud – Même si le projet Cardano apparait plutôt discret dans la cryptosphère ces derniers temps, nous avons vu début mars que son token natif, l’ADA, attire beaucoup d’investisseurs baleines. Il s’avère aujourd’hui qu’une très grande masse de tokens vient d’être mise en jeu, via pas moins de 23 nouveaux pools de staking.

Plus d’1 milliard de dollars d’ADA mis en staking pour générer des revenus

Contrairement à son grand concurrent Ethereum (ETH), le réseau Cardano est déjà passé à un consensus par Preuve d’enjeu (PoS) au courant de l’année 2020. Ce consensus s’effectue par le biais de validateurs, qui sont ici des pools de staking. Ces derniers centralisent les ADA mis en jeu par tous les utilisateurs (délégation) qui souhaitent participer au fonctionnement du réseau.

Comme le rapporte notamment le média FinBold, ce 22 mars 2022 a vu un énorme et rapide afflux de tokens ADA en staking. Il s’agitait de 1,5 milliard d’ADA supplémentaires qui ont été mis en jeu en l’espace de seulement 12 heures, soit l’équivalent de plus de 1,4 milliard de dollars.

Ce tsunami d’ADA semble avoir entraîné la création de 23 pools de staking flambants neufs qui, curieusement, comportent tous le nom d’un scientifique dans leur appellation, tels que Hawking, Darwin, Newton,… De quoi suggérer une même entité géante derrière tout ça ?

« 23 nouveaux pools Cardano, avec plus de 62 millions d’ADA de staking chacun, ont été créés au cours des 12 dernières heures, augmentant d’environ 1,5 milliard ADA le total [de ces tokens] mis en jeu, désormais proche de 74% [de toute l’offre en circulation]. (…) Les noms des pools semblent basés sur des scientifiques célèbres. »

1,5 milliard d'ADA mis en jeu dans 23 nouvelles pools de staking.
Compte Twitter @pool_pm

>> Intéressé pour miser vous aussi sur Cardano ? Embarquez sur la plateforme de référence FTX (lien affilié) <<

Un réseau Cardano plus sécurisé, et un cours de l’ADA amené à augmenter ?

Cet afflux massif d’ADA en pools de staking a 2 avantages majeurs pour le réseau fondé par Charles Hoskinson. D’une part, le réseau est d’autant plus décentralisé qu’il possède de pools de staking, ce qui augmente aussi sa sécurité, car cela compliquerait d’autant plus la tâche d’un éventuel acteur malveillant.

L’autre avantage, c’est que ces ADA sont sans nul doute mis en jeu pour toucher des récompenses de staking (en ADA). Cela nécessite d’attendre 3 époques (epochs), qui durent chacune 5 jours sur Cardano. Autrement dit, il y a très peu de chances que ces 1,5 milliard d’ADA aient été mis en jeu pour être retirés et revendus rapidement. Cela fait autant de tokens qui ne participeront pas à une pression baissière (au moins à court terme) sur les prix de l’ADA.

Quand à l’origine exacte de tous ces jetons numériques, elle reste nébuleuse au moment d’écrire ces lignes. Selon les informations recueillies par pool.pm, le seul indice serait un domaine d’hébergement commun entre ces nouveaux pools de staking et un autre pool appartenant Bison Trails.

« L’indice le plus siginificatif pour le moment est que les métadonnées des pools sont hébergées sur le même domaine (bison.run) également utilisé par le pool BISON (bisontrails.co), qui fait maintenant partie de Coinbase (…) »

Coinbase Cloud et sa filliale Bison Trails derrière ce staking massif d'ADA ?
Compte Twitter @pool_pm

En effet, Coinbase Cloud, filiale de la célèbre crypto-bourse, a acquis Bison Trails en janvier 2021. Coinbase Cloud assurant déjà la garde et le staking de 30 milliards de dollars de crypto-actifs pour le compte des clients de la plateforme d’échange, il ne serait donc pas impossible que cette nouvelle masse d’ADA stakés ait la même origine, même si cela reste bien sûr à confirmer.

Le projet Cardano est sur le point de réaliser des avancées majeures, comme beaucoup d’autres crypto-actifs d’ailleurs. Pour ne pas rester à la traîne, le Journal du Coin vous conseille la plateforme FTX. En allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC. (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour