Casper (CSPR), un Ethereum 3.0 avant l’heure ?

Casper (CSPR) est la première blockchain conçue en vue d’une adoption de masse par les entreprises. Elle se base sur un protocole imaginé par nul autre que les développeurs d’Ethereum.

Casper, un passé commun avec Ethereum

Ethereum 1.0 est une blockchain en proof of work (PoW), tout comme le réseau Bitcoin (BTC). Ce sont les mineurs qui assurent sa sécurité, en mettant à disposition leur puissance de calcul afin de valider les transactions. On appelle cela une preuve de travail. Néanmoins, ce procédé prend du temps et limite la vitesse du réseau.

Afin de résoudre ce problème, il n’est un secret pour personne que Vitalik Buterin ambitionne de passer prochainement à Ethereum 2.0. Cette mise à jour majeure consiste à implémenter le protocole FFG (Friendly Finality Gadget). Il s’agit d’un système où vont cohabiter le PoW et le proof of stake (PoS), aussi appelé preuve d’enjeu. La sécurité d’une blockchain PoS est assurée par les validateurs, en lieu et place des mineurs. Ceux-ci mettent sous séquestre un certain nombre de tokens en collatéral : par exemple, 32 ETH sur Ethereum. Si le validateur agit de manière malveillante, son collatéral lui sera confisqué. De quoi décourager la majorité d’entre eux !

Néanmoins, le protocole FFG reste un compromis entre PoW et PoS. Dans plusieurs années, une seconde mise à jour d’ampleur, le protocole CBC (Correct By Construction), devrait être intégrée afin d’assurer la transition définitive vers Ethereum 3.0. Le réseau fonctionnerait alors totalement sur le principe PoS. Mais quel rapport avec Casper, me direz-vous ? Attendez de découvrir la suite !

Casper (CSPR) se base sur un protocole imaginé par les développeurs d’Ethereum.

Les équipes d’Ethereum ont commencé à développer les protocoles CBC et FFG en parallèle. Néanmoins, en 2017, ils ont dû commencer les travaux d’implémentation du passage en PoS. La communauté a donc opté pour le protocole FFG, laissant CBC, jugé moins abouti que son concurrent. L’équipe développant le protocole CBC a alors décidé de se séparer d’Ethereum afin de déployer celui-ci sur une toute nouvelle blockchain, Casper.

Achetez facilement vos bitcoins grâce à la plateforme de cryptomonnaies KuCoin (lien affilié) >>

Casper, la blockchain dédiée aux entreprises

Casper est la première blockchain a focaliser son développement sur le service aux entreprises. Sa technologie permet notamment de pouvoir déterminer à l’avance et avec précision les frais de gas générés par chaque transaction effectuée sur le réseau. Cet avantage fait de cette blockchain un outil de choix pour toute entreprise souhaitant anticiper ses dépenses. Par ailleurs, les contrats intelligents (smart contracts) de Casper seront également capables d’être évolutifs et spécifiques aux besoins de chaque entreprise.

La blockchain Casper est aussi conçue pour prendre en charge WebAssembly, un langage servant au développement d’applications. Les développeurs étrangers aux langages de programmation, comme Solidity, propres aux technologies blockchain, peuvent utiliser WebAssembly très facilement. De ce fait, Casper crée une passerelle permettant aux développeurs de n’importe quelle entreprise de pouvoir créer leurs applications dédiées sur sa blockchain.

Casper prise en charge WebAssembly langage applications

Par ailleurs, l’équipe Casper a construit un convertisseur permettant de passer aisément du langage de programmation Solidity utilisé sur Ethereum au langage Rust, servant à écrire les smart contracts de Casper. Faciliter le travail des développeurs est l’une des clés accélérant l’adoption d’une blockchain. De cette manière, les développeurs d’Ethereum qui souhaitent déterminer comment se comporteront leurs applications sur la future version 3.0 peuvent d’ores et déjà les tester sur Casper.

Casper a déjà conclu de nombreux partenariats avec des entreprises, comme IBM, Amazon Web Service (AWS) ou encore WISeKey, une entreprise de cyber-sécurité chargée de créer une plateforme NFT sur la blockchain Casper.

Participer au staking sur Casper

Le réseau Casper est encore jeune et peu d’applications sont disponibles sur sa blockchain. Il est néanmoins possible de participer à sa sécurisation en déléguant ses tokens aux validateurs du réseau. Staker ses tokens CSPR, le jeton de la blockchain Casper, chez un validateur rapporte 8 à 20 % d’intérêt annualisé. Au préalable, il est nécessaire de se doter du wallet Casperlabs Signer, une extension Google similaire à Metamask. Il faudra également avoir importé dessus ses tokens CSPR. On peut les acquérir sur des plateformes centralisées, comme Huobi ou Gate.io.

wallet Casperlabs Signer staking 12 à 20 % d’intérêt annualisé

Il faut ensuite se rendre sur CSPR.live pour accéder à la liste des validateurs. Le choix du validateur à qui déléguer ses tokens CSPR est important. Un des paramètres à étudier avant de se décider est la performance du validateur, c’est-à-dire le temps durant lequel le nœud est resté connecté au réseau. En effet, sans connexion au réseau, il va de soi qu’il est impossible de toucher les récompenses pour sa sécurisation. Il est donc important de repérer les validateurs qui ont une performance proche de 100 %.

liste validateurs sur CSPR.live leur performance
Aperçu de la liste des validateurs sur CSPR.live et de leur performance

Un autre paramètre à regarder : le commission rate (ou taux de commission). Il s’agit des frais que le validateur va prélever sur vos intérêts pour avoir staké vos tokens chez lui. Attention ! Il faut se méfier des frais trop faibles. Un validateur doit, malgré tout, rester rentable, car faire tourner un nœud engendre des dépenses d’énergies qui se répercutent sur la facture d’électricité. Des frais de 5 à 10% semblent raisonnables pour ce service.

Une fois vos tokens CSPR déposés chez le validateur, ils commencent immédiatement à vous rapporter des intérêts. La mise à jour de votre solde s’effectue toutes les 2 h environ. Elle est directement visible sur l’interface de CSPR.live dans votre espace personnel. Sachez également que vos jetons peuvent être retirés à tout moment.

Casper est une blockchain récente. Elle est basée sur un protocole conçu pour être implémenté sur Ethereum lors de sa phase terminale de passage en proof of stake. CasperLabs commence à nouer des partenariats avec de prestigieuses entreprises, et son avenir pourrait être prometteur.

Certains investisseurs semblent prendre ce pari, car depuis ces derniers mois, le nom de Casper résonne régulièrement sur les réseaux sociaux. Une très bonne analyse du token CSPR a d’ailleurs été menée en début décembre dernier par l’un de mes confrères du Journal du Coin. Se battra-t-on un jour pour acquérir les précieux jetons du gentil fantôme ?

N’en déplaise à leurs détracteurs, les différents sous-secteurs de la cryptosphère ne cessent de se développer, tout comme Bitcoin (BTC). Il est encore temps de rejoindre la révolution crypto. Inscrivez-vous sur la plateforme KuCoin ! Achetez-y facilement vos BTC et vos autres cryptos, avec notre lien affilié !

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour