Bill Gates n’a “pas de bitcoins et pas d’avis sur leur prix” : pourquoi le génie retourne sa veste

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin impose son conceptL’homme le plus riche du monde commencerait-il à changer de point de vue sur Bitcoin (BTC) ? Bill Gates, le fondateur et ancien PDG du géant Microsoft, semble en effet être passé de “vendeur” à “neutre” en ce qui concerne le roi des cryptomonnaies.

Une totale neutralité de Bill Gates pour Bitcoin ?

Le discours a bien changé depuis mai 2018, lorsque Bill Gates dénigrait joyeusement Bitcoin en compagnie de Warren Buffet, sur la chaîne CNBC. L’homme à l’origine de Microsoft expliquait alors qu’il « vendrait Bitcoin » sans hésiter s’il pouvait le faire.

Un peu moins de 3 ans plus tard, lors de l’émission Squawk Box sur la même chaîne CNBC, Bill Gates révèle désormais avoir adouci son point de vue sur la cryptomonnaie de Satoshi Nakamoto :

« Je ne possède pas de Bitcoin, mais je ne suis pas vendeur sur Bitcoin. J'ai donc adopté un point de vue neutre. »

En effet, le milliardaire pense que pouvoir transférer de l'argent « sous une forme plus numérique et réduire les coûts de transaction » est une bonne chose. Il précise d’ailleurs que c'est ce que souhaite faire la Fondation Gates dans les pays en développement.

Toujours trop de volatilité pour passer acheteur ?

Bill Gates n’est toutefois pas devenu soudainement crypto-enthousiaste. Il critique ainsi toujours la volatilité de la cryptomonnaie, en disant que « Bitcoin peut monter ou descendre » en fonction de la mode du moment.

Le fondateur de Microsoft considère ainsi qu’il n’a « aucun moyen de prédire comment cela va évoluer », ce qui explique sa position neutre actuelle.

De plus, il préfère la transparence des transferts d'argent numérique imaginés par sa fondation, plutôt que la protection de la vie privée qu'apportent les cryptos.

En résumé, même si Bill Gates ne voit plus seulement Bitcoin et les crypto-actifs comme « des investissements fous et spéculatifs » (comme il les qualifiait en 2018), il semble encore loin de vouloir sauter le pas. Qui sait, peut-être qu’au prochain cycle de Bitcoin, le milliardaire passera finalement de “neutre” à “acheteur” ?

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER