Il est encore temps de parier sur l’élection américaine ! Les cryptomonnaies entrent en jeu

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Trump ou Biden ? Alors que les yeux du monde sont rivés sur les élections présidentielles américaines, ne serait-ce pas là l’occasion de parier sur son résultat via les marchés prédictifs d’Augur sur Ethereum ? C’est en tout cas ce que j’ai testé pour vous.

Disclaimer : Comme tout protocole décentralisé, l’utilisation d’Augur comporte des risques. Renseignez-vous, soyez prudent et n’investissez pas davantage que ce que vous pourriez vous permettre de perdre. 

Augur

Augur est un protocole de marchés prédictifs permettant de parier sur la réalisation ou non d’un événement. L’objectif de cet article n’est pas de présenter le fonctionnement d’Augur, mais nous avons déjà publié plusieurs articles sur ce protocole notamment ici et ici

Rendons-nous d’abord sur le site officiel du protocole Augur. En cliquant sur « Trading », le site nous redirige vers la plateforme de paris, dont l’URL de type obscure n’inspire clairement pas confiance : 

https://bafybeifav6dnw6kjvxhz5f3jwxgmaldlw5g5mt2pyeq4nz7i6ltjqaah4m.ipfs.dweb.link/#!/markets.

L’expérience vient à peine de commencer, et déjà un premier point négatif. 

Une fois le chargement – relativement long – des paris en cours effectués, on observe que les 4 marchés les plus populaires concernent directement le résultat des élections américaines. Pour la suite de cet article, je parierai sur le premier marché qui constitue également celui disposant du volume le plus important.

La date d’expiration du pari correspond à l’Inauguration Day américain, ou l’investiture du nouveau président. Il est donc théoriquement possible de parier sur le résultat de cet événement jusqu’au 21 janvier 2021. Par contre, à l’approche de ce jour, la côte peut évoluer du taux actuel vers un 99 % vs 1 %.

A l’heure où j’écris ces lignes, la côte est de 57,5 % pour une défaite de Donald Trump à l’élection. Ce marché de prédiction prend en compte la possibilité d’une contestation de la victoire puisque, dans ce cas, c’est le candidat désigné par la Chambre des députés comme victorieux qui l’emportera. Dans le cas d’une égalité ou d’une indécision à la Chambre des députés, c’est le candidat déterminé par la Constitution américaine qui l’emportera. 

Pour participer, il faut, dans un premier temps, se connecter via Metamask et approuver pas moins de 3 transactions pour permettre des interactions entre votre portefeuille et Augur. Il m’en aura coûté 0,007039 ETH au total, soit près de 2,67 dollars. Une fois les 3 transactions validées, il ne sera plus nécessaire de valider à nouveau ce portefeuille à l’avenir. Il s’agit de frais uniques, correspondant à la première utilisation du protocole. 

Dès lors, il sera possible de parier sur le résultat des élections. L’interface est très similaire à un site de trading classique. Les néophytes souhaitant uniquement parier sur le résultat des élections US pourraient donc s’y perdre. Il faut passer des ordres de type « Bid » ou « Ask » pour miser sur le résultat des élections. Il n’est pas nécessaire d’attendre la fin du pari. Il est aussi possible de revendre les tokens générés à la hausse ou à la baisse afin de limiter ses pertes avant le résultat du pari.

Dans mon cas, je vais donc passer un ordre correspondant à 140 shares au prix « Ask » de 0,650 dollar sur la défaite de Donald Trump. Un tel pari me revient à 91 DAI. Si Donald Trump gagne l’élection, cette somme est perdue. S’il perd, je récupérerai au total 150 DAI, soit un gain de 49 DAI. Toutefois, ce calcul ne prend pas en compte les frais de transaction nécessaires pour placer cet ordre. Or, ces derniers sont très élevés.

Pour placer cet ordre, il a fallu payer près de 0,036712 ETH en frais de transaction, soit 13,92 dollars au cours actuel d’Ethereum. Augur pâtit de l’encombrement d’Ethereum.

Le coût total de ce pari revient à 107,59 dollars, pour un gain potentiel de 150 dollars. Il faudra sans doute interagir avec le smart contract à nouveau en cas de gain. 

Bilan : Le site est lent, paraît complexe au premier abord et l’envie de participer à un vote est vite découragé par le tarif prohibitif des frais de transaction. Certes, une mise à jour devrait notamment permettre de payer frais de transaction moins élevés et de bénéficier d’une meilleure interface. Elle est actuellement en développement, mais pour le moment, ces défauts semblent rédhibitoires

Toutefois, il existe une alternative beaucoup plus rapide et moins chère : Catnip.Exchange. Le site utilise les ERC-20 générés par Augur. Il ne s’agit donc pas d’un protocole concurrent, mais davantage d’une meilleure interface permettant d’interagir avec le même protocole. 

Catnip.exchange

Pour commencer, ouvrez le site de Catnip.exchange. On retrouve là une interface claire et similaire à celle d’Uniswap.  

Il est possible d’échanger directement vos DAI contre des ERC-20, correspondant aux 2 résultats possibles de l’élection. 

Comme d’habitude, il faut d’abord permettre l’interaction entre vos DAI et le protocole.

Après avoir payé près de 0,001932 ETH de frais de transaction, soit 0,73 dollar au cours actuel, il est possible d’utiliser la fonction « Swap », une fois la transaction validée. Cette opération me revient donc près de 3 fois moins chère que celle d’Augur.

Ensuite, je vais échanger mes DAI contre des ERC-20 correspondant à la défaite de Trump d’une façon similaire à Uniswap :

La transaction me revient à près de 0,006 ETH, soit 2,27 dollars, tout en étant moins complexe et plus rapide à réaliser. De plus, le prix par share est inférieur à celui d’Augur. J’ai payé ici près de 0,596 par share, contre près de 0,650 sur Augur. 

En conclusion, Catsnip est bien plus simple d’utilisation, tout en revenant plus de 5 fois moins cher en frais de transaction.

Quoi qu’il en soit, le protocole Augur est actuellement en vogue. Le volume total en 24 h des paris sur Augur concernant le résultat des élections américaines a dépassé 1 million de dollars. Comme l’a souligné Tom Pain dans un tweet, il est également possible, grâce au protocole, d’observer des données intéressantes :

En l’occurrence, même si la côte d’une victoire de Trump est plus faible, il existe davantage d’adresses possédants ce token que d’adresses possédant celui correspondant à une défaite de Trump (403 vs 295). Mais ceci risque d’évoluer dans les prochaines heures. Faites vos paris !

Le Journal du Coin

Auteur

Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone au sujet des cryptomonnaies, de Bitcoin et des protocoles blockchain.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER