Cet ancien de la Maison-Blanche mise 182 millions de $ sur Bitcoin… et ce n’est que le début !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un bitcoin rehaussé de tous les côtés – Le bull market que nous connaissons depuis plusieurs semaines serait dû à plusieurs facteurs macro-écnomiques, mais aussi possiblement à un investissement massif de la part des institutionnels. Aujourd’hui, le cas d’Anthony Scaramucci, un ancien de la Maison-Blanche, nous intéresse particulièrement.

Le politicien qui s’intéresse au Bitcoin

Selon The Block, Anthony Scaramucci, ancien directeur de la Communication de la Maison-Blanche en 2017, a déjà investi 182 millions de dollars dans Bitcoin, par le biais de ses différents fonds d’investissement. Ce placement est le fruit d’une collaboration entre différentes sociétés spécialisées dans les cryptomonnaies : Fidelity Digital Assets, Silvergate et SkyBridge.

Dans le cadre de cet investissement, SkyBridge s’attend en autres à un changement au niveau du ratio traditionnel de portefeuille 60/40 des actions et des obligations. Cette évolution du ratio servira de contrepoids au bitcoin, les investisseurs étant à la recherche de nouvelles opportunités. Ce changement, selon SkyBridge, serait lié aux actions de la Réserve fédérale et aux taux d’intérêt négatifs :

« Les taux d’intérêt négatifs représentent un risque existentiel pour les fonds de pension, les compagnies d’assurance et les fonds de dotation qui doivent atteindre des taux de rendement ciblés pour satisfaire à leurs obligations financières. »

L’émergence des investissements institutionnels

Contrairement à la bulle de 2017, la hausse actuelle du cours de Bitcoin ne serait pas seulement liée aux investissements des particuliers, mais surtout à ceux des investisseurs institutionnels, notamment de fonds spéculatifs.

Parmi ceux-ci, on trouve de grands noms, tels que Paul Tudor Jones ou encore l’entreprise MicroStrategy.

Un autre “taureau” du Bitcoin est Scott Minerd, directeur des Investissements de Guggenheim Investments, qui dispose de 233 milliards de dollars d’actifs sous gestion (AUM).

S’étant adressé à Bloomberg récement, Scott Minerd estime que Bitcoin devrait valoir 400 000 dollars. Ses perspectives sont basées sur la rareté de l’actif et sa valorisation relative par rapport à l’or en pourcentage du PIB.

La confiance envers Bitcoin et les actifs numériques ne cesse donc d’augmenter. L’année 2021 devrait être déterminante dans cette adoption. Une réponse des régulateurs est notamment attendue.

Avatar

Auteur

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER