Les 4 géants émergents du Bitcoin sont tous nord-américains – Vers l’écrasement de la Chine ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin a trouvé une nouvelle maison – Depuis quelques semaines, nous assistons à un exode des mineurs chinois. Bien avant que la Chine ne décide d’expulser ses mineurs de bitcoins (BTC), ceux-ci partaient déjà en masse, et de nouvelles données de l’université de Cambridge montrent qu’ils se dirigent probablement vers les États-Unis. Préalablement au début de l’interdiction du minage en Chine, le pays représentait 46 % du hashrate mondial, ce qui constituait déjà une diminution de sa part de marché de 75 % par rapport à septembre 2019.

Les mineurs US, grands gagnants du China Ban

5 provinces, dont la Mongolie intérieure, le Xinjiang, le Qinghai, le Yunnan et le Sichuan, ont, soit purement interdit le minage de bitcoins, soit l’ont encadré de manière stricte. Et maintenant, pour la première fois depuis l’avènement des ASIC en 2013, l’industrie du minage de bitcoins est à la recherche d’un nouveau foyer.

Marathon, futur numéro 1 mondial du minage de BTC ?

Le Marathon Patent Group est le numéro 1 du minage de BTC aux États-Unis. Au cours d’octobre 2020, la société a commandé 10 000 Antminer S19 à Bitmain. En février 2021, Marathon a ensuite ajouté quelques milliers d’ASIC à son arsenal. En outre, ce dernier a fait savoir son intention de produire des bitcoins qui satisfont aux exigences de l’Office of Foreign Asset Control (OFAC) en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

Lors de son premier essai de production d’un bloc ne comprenant que des bitcoins « propres », Marathon s’est cependant heurté à la communauté crypto. En effet, les participants du réseau bitcoin ont volontairement pollué le bloc OFAC compilant de Marathon, en y envoyant des transactions liées à des marchés noirs.

Cours du Marathon Patent Group en unité de journalière montrant une forte corrélation avec Bitcoin
Cours du Marathon Patent Group (1D)

Enfin, le Marathon Patent Group souhaite aussi atteindre la neutralité carbone pour son site texan. La nouvelle ferme de minage d’une puissance de 300 mégawatts devrait accueillir 73 000 ASIC. Le site sera opérationnel au premier trimestre 2022 avec un hashrate de 10,4 EH/s avec une neutralité carbone de 70 %. À terme, l’objectif est d’atteindre 100 % de neutralité carbone. Néanmoins, Marathon n’a pas communiqué sur sa manière de mesurer ladite neutralité.

>> Jouer la sécurité en investissant sur des devises cryptos de référence avec Swissborg <<

Riot Blockchain multiplie par 4 sa production de bitcoins d'une année sur l'autre

Entre décembre et aout 2020, Riot Blockchain a, elle aussi, commandé plusieurs milliers d’ASICS Antminer en provenance de Bitmain. Toutefois, la pénurie de semi-conducteurs a ralenti les livraisons qui se sont étalées tout au long de l’année 2021.

En avril 2021, Riot a réalisé 2 opérations d’envergure visant à renforcer ses capacités de minage. Tout d’abord, le mineur de BTC a conclu un second accord avec Bitmain qui porte sur la livraison de 42 000 Antminer S19 pour la modique somme de 138 millions de dollars. Les livraisons de ces milliers d’ASIC doivent commencer en novembre 2021 et s’étaler sur la période 2021-2022.

En parallèle, l'entreprise a fait l’acquisition d’un nouveau data center situé à Whinstone au Texas. Cette opération a fait l’objet d’un financement interne mixte. Le mineur a payé 80 millions de dollars en monnaie fiduciaire et a cédé 12 % de ses actions à l’ancien opérateur du data center. Une fois opérationnelle, cette ferme sera la plus importante installation de minage de bitcoins aux États-Unis.

Cours de Riot Blockchain en unité de journalière montrant une chute de plus de 60 % de la valeur du titre entre mars et juillet 2021 .
Cours de Riot Blockchain (1D)

Selon les données de Riot, sa puissance de hachage a augmenté de 460 % en 2020, et la croissance se poursuit en 2021. En effet, en mars 2021, l’entreprise rapportait une augmentation de 80 % de sa production par rapport à mars 2020. Ensuite, en juin 2021, Riot aurait miné 243 BTC, soit une augmentation de sa production de 406 % par rapport à juin 2021.

Les mineurs de bitcoins canadiens tirent eux aussi leur épingle du jeu, grâce aux énergies renouvelables

Les entreprises basées aux États-Unis ne sont pas les seuls acteurs majeurs dans le domaine du minage de bitcoins en Amérique du Nord. Hive Blockchain et Hut 8, 2 mineurs canadiens, sont aussi bien positionnés pour profiter de la déchéance des mineurs chinois.

Hut 8, le mineur canadien avare de BTC

Jusqu’en 2018, Hut 8 était le plus important mineur nord-américain en termes de hashrate. Cependant, l’effondrement des cours et les changements de législations ont fortement impacté l’entreprise. En effet, Hut 8 a été forcé de vendre son site norvégien pour des raisons règlementaires en 2018. Cette combinaison de facteurs négatifs a conduit la société à déclarer des pertes de 136 millions de dollars en 2019.

Cours de Hut 8 en unité de journalière montrant une évolution du cours similaires à celle de ses pairs étasuniens.
Cours de Hut 8 (1D)

Néanmoins, Hut 8 a corrigé le tir en 2021. L’entreprise s’est introduite avec succès sur le NASDAQ en juin. Hut 8 était déjà cotée sur la bourse de Toronto, mais cette nouvelle cotation lui a permis de lever davantage de fonds, afin de conserver son trésor de guerre. En effet, Hut 8 a une politique assez particulière. La société cherche à conserver la majorité des BTC qu’elle mine. À ce jour, Hut 8 est l’entreprise détenant le plus de bitcoins auto-minés avec un objectif de 5 000 BTC sur ces portefeuilles d’ici 2022.

Hive Blockchain, leader du minage éco-responsable

Enfin, le dernier acteur majeur en Amérique de Nord est Hive Blockchain, spécialisé dans le minage vert. La compagnie exploite majoritairement des sites alimentés par de l’énergie verte. Du Canada à la Suède, en passant par l’Islande, elle utilise toutes les formes d’énergie verte pour ses opérations. En mai, Hive a aussi été contrainte de se séparer de son site norvégien. Toutefois, l’entreprise a compensé cette diminution de hashrate, en achetant 3 000 ASIC M30S pour l’un de ses sites canadiens.

Cours de Hive Blockchain en unité de journalière montrant une meilleure résilience que Riot ou Marathon avec une baisse de seulement 40 % du cors de l'action.
Cours de Hive Blockchain (1D)

La domination croissante de l’Amérique Nord est un simple mélange de hasard et de préparation. Avant que les mineurs de bitcoins ne commencent à venir aux États-Unis, les entreprises du pays ont fait le pari qu’un jour, si les infrastructures adéquates étaient en place, les mineurs s’installeraient aux États-Unis, ce qui semble être payant. La stabilité économique, juridique et géopolitique du pays en font une localisation de choix pour ce secteur.

C'est la période des grandes manœuvres pour les mineurs de bitcoins. De votre côté, mettez également en place une stratégie pour accumuler du BTC. Pour ce faire, sachez que vous pouvez obtenir gratuitement jusqu'à 100€ en cryptomonnaies (sous réserve d'un dépôt minimum de 50€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l'offre sur le site officiel).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER